mardi 27 septembre 2016

Mouhanned ECHARIF

CAN 2017 (tirage au sort) : l'Algérie tête de série

By    

L'Algérie sera l'une des têtes de série de la Coupe d'Afrique des Nations CAN-2017 en prélude du tirage au sort de la compétition prévu le 19 octobre prochain à Libreville (Gabon), a indiqué mardi la Confédération africaine de football (CAF).

Outre l'Algérie, les trois autres têtes de série sont: Gabon (pays hôte), Côte d'Ivoire et le Ghana.

L'instance africaine a pris en compte plusieurs critères dans l'établissement des quatre chapeaux entre autres, les points obtenus lors des trois dernières éditions de la CAN (2015, 2013, 2012).

Le classement prend en compte également les performances réalisées lors des éliminatoires des 3 dernières éditions (2017, 2015, 2013)

Une nouveauté, le classement intègre le tournoi final et les éliminatoires de la Coupe du monde, édition 2014

Le total de tous les points obtenus permet d’avoir le classement des quinze pays ayant obtenus leur qualification sur le terrain et de les répartir dans les 4 chapeaux, étant entendu que le pays organisateur, en 2017 le Gabon, est d’office désigné tête de série, affecté au groupe A.

Les quatre chapeaux seront les suivants :

- Pot 1 : Gabon, Côte d’Ivoire, Ghana, Algérie

-Pot 2 : Tunisie, Mali, Burkina Faso, RD Congo

-Pot 3 : Cameroun, Sénégal, Maroc, Egypte

-Pot 4 : Togo, Ouganda, Zimbabwe, Guinée Bissau.

La phase finale de la CAN-2017 se déroulera du 14 janvier au 5 février au Gabon. APS

Let's block ads! (Why?)

Read More
Mouhanned ECHARIF

Hubert Velud (TP Mazembe) : "la finale contre le MOB, ce sera du 50-50"

By    

L'entraîneur français du TP Mazembe, Hubert Velud, a estimé mardi que la finale de la Coupe de la Confédération de football face au MO Béjaia, prévue fin octobre et début novembre, sera du "50-50".

"L’affiche de la finale, ce sera du 50-50. Le MOB a prouvé sa valeur et je ne suis pas étonné de le retrouver en finale. Je connais bien la mentalité de cette équipe comme celle des autres équipes algériennes. Le MOB a montré cette année qu’il a une équipe très accrocheuse, il compense son manque de talents par la combativité et il y arrive. La preuve, il est en finale", a déclaré Velud au site officiel du club congolais.

Le MOB s'est qualifié pour la première fois de son histoire pour la finale de la Coupe de la Confédération aux dépens du FUS Rabat (0-0, 1-1). Le TP Mazembe a sorti, pour sa part, l'ES Sahel (1-1, 0-0).

"Pour notre part, on a eu des petits soucis, mais je pense qu’on va s’améliorer très vite. Parce qu’il ne faut pas non plus avoir l’image de la double confrontation de demi-finale, avec quinze occasions mais un seul but au finish. Il faut remédier à ça", a souligné l'ancien entraîneur de l'USM Alger.

Le MO Béjaia et le TP Mazembe s'étaient déjà affrontés lors de la phase de poules de la Coupe de la Confédération (17 juillet 2016, MOB-TPM 0-0 et 27 juillet TPM-MOB 1-0).

La finale aller est prévue le week-end du 28 au 30 octobre au stade de l’Unité Maghrébine de Béjaia tandis que le retour se disputera une semaine plus tard à Lubumbashi. APS 

Let's block ads! (Why?)

Read More

lundi 26 septembre 2016

Mouhanned ECHARIF

Ligue 1 Mobilis : le président de la JSK suspendu jusqu'à audition (LFP)

By    

Le président de la JS Kabylie Mohand Cherif Hanachi, signalé par les officiels du match JSK-CA Batna (1-1) disputé samedi pour le compte de la cinquième journée de la Ligue 1 Mobilis, est suspendu jusqu'à audition prévue le lundi 3 octobre, a indiqué lundi la Ligue de football professionnel (LFP).

D'autre part, le directeur général du MC Alger et le président de l'ES Sétif sont convoqués pour audition, prévue également le 3 octobre pour leurs déclarations à la presse, précise la même source.

De son côté, le président de l'O Médéa a écopé d'une mise en garde plus une amende de 50.000 DA suite à son audition par la commission de discipline de la LNF consécutivement à ses déclarations.

D'autre part, l'entraîneur de DRB Tajenanet Lyamine Bougherara, exclu par l'arbitre au cours du match de son équipe devant le CS Constantine pour "contestation de décision" est suspendu un match ferme plus une amende de 30.000 DA.

La commission de discipline réunie ce lundi, a infligé des mises en garde contre l'USM Alger, le RC Relizane et la JS Kabylie pour respectivement "utilisation et jet d'un signal sur le terrain" et "jet de pierres sur le terrain".

La JSK, l'USMA et le RCR devront également s'acquitter d'une amende de 100.000 DA chacun.

De son coté, l'USM Bel Abbes a écopé d'une amende de 30.000 DA pour utilisation de fumigènes. Le dossier reste ouvert pour complément d'information et les secrétaires du RCR et de la JSS sont convoqués pour la séance prochaine prévue le 3 octobre.

Enfin, Hamza Heriat (MCOran) exclu face au MC Alger est sanctionné d'un match de suspension, tout comme Fahem Bouazza, pour contestation de décision. APS

Let's block ads! (Why?)

Read More
Mouhanned ECHARIF

CM 2018 (qualification-1re j)/ Algérie-Cameroun: les Lions Indomptables avec Njie, sans Mbia et Teikeu

By    

Le sélectionneur du Cameroun Hugo Broos a convoqué 23 joueurs en prévision du match face à l'Algérie prévu le 9 octobre prochain à 20h30 au stade Mustapha Tchaker de Blida pour le compte de la première journée des qualifications de la Coupe du monde 2018 de football (groupe B).

        Selon la liste des 23 publiée sur le site officiel de la Fédération camerounaise de football (Fécafoot), lÆentraîneur belge n'a pas retenu le désormais ex-capitaine des Lions Indomptables, Stéphane Mbia, et le capitaine de Sochaux (France), Adolph Teikeu.

En prévision de la rencontre contre les Verts, le Cameroun effectuera un stage du 2 au 7 octobre à Marseille avec, au menu, un match amical contre l'Olympique de Marseille (Ligue 1 française) le mercredi 5 octobre à 11h00, précise la Fécafoot.

Les hommes d'Hugo Bross rallieront Alger le vendredi 7 octobre. Une fois sur place, les Lions Indomptables effectueront une seule séance d'entraînement le samedi 8 octobre à 18h00 au stade Mustapha Tchaker, selon le programme détaillé de l'équipe.

       Liste des 23 Camerounais:

 Gardiens : Fabrice Ondoa (FC Séville), André Onana (Ajax Amsterdam), Moïse Pouaty (Union Douala)

Défenseurs : Allan Nyom (Watford), Nicolas Nkoulou (Lyon), Aurélien Chedjou (Galatasaray), Michael Ngadeu (Slavia Prague), Faï Collins (Standard de Liège), Ambroise Oyongo (Impact de Montréal), Henri Bédimo (Marseille), Mohammed Djetei (Gymnastic Taragone)  

Milieux : Arnaud Djoum (Herta Berlin), Sébastien Siani (KV Oostende), Franck Kom (Karlsruhe), Georges Mandjeck (FC Metz)

Attaquants : Clinton Njie (Marseille), Toko Ekambi (Angers), Edgard Salli (Nuremberg), Jacques Zoua (Kaiserlautern), Choupo-Moting (Schalke 04), Vincent Aboubakar (Besiktas), Benjamin Moukandjo (FC Lorient), Anatole Abang (BK Avarta). APS 

Let's block ads! (Why?)

Read More
Mouhanned ECHARIF

Nacer Sendjak : «notre parcours fut très pénible»

By    

Emu après la qualification historique de son équipe en finale de la coupe de la CAF, l’entraineur du MOB, Nacer Sanjak, a déclaré à la fin de la rencontre de la demi-finale contre le FUS de Rabat que ce n’est pas du tout facile d’éliminer le champion marocain devant ses supporters. « Ce n’était pas facile pour nous de venir ici à Rabat et nous qualifier au dépens du champion du Maroc », a-t-il précisé.

« Je suis est très content de cette qualification arrachée au prix de sacrifices. Notre parcours fut très pénible, notamment avec de longs déplacements lors de la phase de poules. Tout cela a donné de l’envie à mes joueurs pour aller au bout du rêve. A l’arrivée, ils ont réussi à relever le défi », a-t-il ajouté.

Le technicien algérien dira que son équipe a réalisé exploit en terre marocaine surtout avait affaire à une très bonne formation du FUS qui a déjà démontré ses qualités lors du match aller chez à Béjaia.

« Nous y avons cru et nous sommes récompensés, malgré tous les problèmes qu’on a connus durant l’intersaison avec le départ de plusieurs joueurs cadre. Même pour cette demi-finale retour, nous étions dans l’obligation de nous passer des services de l’un des piliers de notre défense, en l’occurrence Lakhdari », dira le premier responsable de la barre technique des Verts et Noir.

Evoquant la finale, Nacer Sanjak, estime que la mission ne sera pas facile contre TP Mazembe, un adversaire « qu’on connaît assez pour l’avoir affronté lors de la phase de poules. Mais, ce la prochaine fois, ce sera une autre paire de manche ».

Let's block ads! (Why?)

Read More
Mouhanned ECHARIF

Football : qualification historique du MO Béjaia pour la finale de la Coupe de la CAF

By    

Le Mouloudia de Béjaia est en finale de la coupe de la Confédération africaine de football (CAF). Les Béjaouis ont réalisé l’exploit de se qualifier pour la finale en réussissant à tenir en échec la formation marocaine du FUS Rabat (1-1), chez elle, à l’occasion de la manche retour de la demi-finale disputée ce dimanche soir.

Let's block ads! (Why?)

Read More

dimanche 25 septembre 2016

Mouhanned ECHARIF

Transfert: N'Doy débouté, le CS Sfax obligé de négocier avec le MOB

By    

La direction du MO Béjaia a eu gain de cause dans le conflit qui l'oppose au joueur sénégalais Mohamadou N'Doy parti au CS Sfax (Tunisie) sans l'aval de sa formation évoluant en Ligue 1 algérienne, obligeant les Tunisiens de négocier sa lettre de libération, dira le président béjaoui, Zahir Atia.

"N'Doy a induit en erreur les dirigeants du CSS en leur faisant croire qu'il avait été libéré par la chambre de résolution des litiges (RCL) en Algérie, alors que cette institution n'a jamais pris de décision dans ce sens", a indiqué le premier responsable des "Crabes" en marge du séjour de son équipe à Rabat où elle donnera la réplique au FUS local dimanche (22h00) en demi-finale retour de la Coupe de la Confédération africaine (aller :0-0).

"Le joueur n'avait aucune raison de recourir à la CRL du moment qu’il a été payé presque au dernier centime. Je crois qu'il a été influencé par son agent, et maintenant il est en train d'en payer les frais», a-t-il précisé.

N'Doy a brillé au MOB dès sa première saison dans ce club. Il a largement contribué dans le parcours satisfaisant de l'équipe pour sa première participation africaine, avant qu'il ne décide de bouder ses coéquipiers depuis la fin de saison prétextant n'avoir pas été régularisé sur le plan financier. Son action entreprise auprès de la CRL a été vouée à l'échec.

"Le départ de N'Doy nous a énormément porté préjudice, notamment dans notre parcours continental. Malgré cela, nous n'allons pas le retenir contre sa volonté", a-t-il encore dit.

 "Nous sommes prêts à le libérer tout en tenant compte de nos intérêts. Pour le moment, les dirigeants du CSS ne se sont pas encore manifestés pour négocier sa lettre de libération", a conclu le président béjaoui qui, n'a pas encore fixé le montant de la lettre de libération de son attaquant lié au club jusqu'en 2018.

Let's block ads! (Why?)

Read More
Mouhanned ECHARIF

½ finale retour de la Coupe de la CAF, FUS-MOB, aujourd’hui à Rabat (22h00) : Bejaïa a les qualités pour passer

By    

Le MO Béjaia et le FUS Rabat se rencontreront ce dimanche, à partir de 22h00 (heure algérienne) au stade Moulay Hassan à Rabat, dans le cadre de la demi-finale retour de  Coupe de la Confédération africaine de football (CAF).

 Accroché lors de la première manche (0-0), jouée à Bejaia, le MOB jouera son va tout et tentera de réaliser un bon résultat qui permettra aux gars de Yemma Gouraya de passer en finale.

La mission des «Crabes» ne sera certes pas facile, mais tout le monde dans le camp béjaoui croit dur comme fer en les possibilités des protégés de l’entraîneur Nacer Sendjak de faire sensation sur les terres marocaines.

La stratégie des Béjaouis sera donc simple : résister le maximum de temps aux assauts des locaux pour les faire douter au fil du temps. Une stratégie qui avait bien réussi aux Algériens lors des tours préliminaires en Ligue des champions contre l’ES Tunis, quand l’équipe s’était contentée d’un nul vierge sur sa pelouse avant de créer l’exploit à Tunis lors du match retour (1-1).

«Nous avons quand même acquis une expérience non négligeable dans ce genre de compétition, même s’il s’agit pour la plupart des joueurs de leur première participation dans une épreuve internationale», assure le revenant Fawzi Yaya qui a manqué toute la phase de poules à cause d’une méchante blessure au genou.

Néanmoins, les Verts et Noir se veulent réalistes en avouant la difficulté de la mission qui les attend face au champion du Maroc sortant qui a laissé une forte impression lors de la première manche sur le terrain du stade de l’Unité maghrébine à Béjaia dimanche dernier.

Les Marocains, eux, refusent de créer victoire avant l’heure. Leur jeune entraîneur, l’ancien international des Lions de l’Atlas, Walid Regragui, s’était d’ailleurs précipité à l’issue du match aller pour mettre en garde contre tout excès de confiance. «0-0 est un résultat piège. Tout reste à faire donc à Rabat», avait-il prévenu, une manière pour lui de garder ses poulains mobilisés pour cet important rendez-vous.

Nacer Sendjak : «c‘est le match des joueurs»

L’entraîneur du MO Béjaia, Nacer Sendjak, estime ce match sera celui des joueurs, affichant une nette détermination pour surprendre son adversaire du jour après que son équipe se soit contentée d’un nul vierge lors de la manche aller à domicile.

«Dans ce stade avancé de la compétition, on ne cherche pas à plaire sur le terrain, ni à parler tactique ou autre chose. Ce qui importe le plus est de gagner, sans prendre en compte la manière de jouer, et ce sera notre objectif dimanche», déclare, le premier responsable de la barre technique des Crabes.

«C’est tout simplement le match des joueurs. Ils savent très bien qu’il s’agit d’une partie d’hommes. C’est ce que je n’ai pas cessé de le faire entrer dans leurs têtes tout au long de la semaine», ajoute-t-il.

Détenteur de la Coupe de la CAN en l’an 2000 avec la JS Kabylie (Ligue 1) en tant que co-entraîneur, Sendjak espère rééditer le même coup sous les couleurs des Béjaouis. Il reste persuadé d’ailleurs que son groupe a les moyens pour faire durer la joie, même si l’équipe n’est qu’à sa première participation sur le plan international.

«On a les moyens de surprendre le FUS même sur son terrain. On l’a déjà prouvé en deuxième mi-temps du match aller lorsqu’on les a bousculé jusqu’à les pousser dans leurs derniers retranchements», se réjouit Sendjak, reconnaissant au passage que les siens auront affaire à une « très bonne équipe, très bien organisée et très cohérente».

« Désormais, nous sommes prêts pour la bataille»

Evaluant les préparatifs des siens pour ce rendez-vous, le légendaire coach de Noisy-Le-Sec, le club amateur français, se félicite des conditions dans lesquelles ses protégés ont affûté leurs armes en prévision de cette rencontre, après avoir passé quatre jours au Centre technique national (CTN) de Sidi Moussa.

« Nous avons bien profité de notre séjour au CTN où les joueurs se sont bien adaptés à la pelouse naturelle, puisque le match de dimanche se jouera sur ce même genre de pelouse. Je peux dire que ce mini-stage nous a été très bénéfique. Désormais, nous sommes prêts pour la bataille», assure encore l’entraîneur du MOB.

« Le MOB n’aura rien à perdre, mais tout à gagner»

En revanche, le technicien franco-algérien est quelque peu frustré par l’absence pour suspension de son défenseur central, Mohamed Lakhdari, «un joueur qui a un poids énorme au sein de l’effectif», regrette Sendjak, informant avoir travaillé pendant toute la semaine pour trouver la «combinaison idéale», dans l’axe central.

L’entraîneur se félicite, cependant, d’avoir récupéré deux importants éléments de son groupe, le milieu de terrain Kamel Yesli et l’attaquant Fawzi Yaya, dont l’entrée en deuxième période lors du match aller, a redonné de l’équilibre à leur équipe qui était relativement dominée par ses hôtes.

Enfin, pour Sendjak « le MOB n’aura rien à perdre, mais tout à gagner», après être parvenue à se qualifier au dernier carré de cette compétition «malgré les nombreux obstacles rencontrés en cours de chemin».

Let's block ads! (Why?)

Read More