jeudi 15 octobre 2009

Le pire n'est pas sûr pour Raouraoua


Irrité par les spéculations des uns et des autres à propos des critères de qualification au Mondial en cas d’égalité parfaite entre l’Algérie et l’Egypte, le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a botté en touche et laissé entendre que les Fennecs ont les moyens d’éviter une situation aussi stressante. « Je ne comprends pas pourquoi on fait tant de calculs sur l’éventualité de terminer la compétition avec une égalité parfaite avec l’Egypte, comme si nous étions sûrs de perdre sur le score de 2 à 0, a déclaré le dirigeant au Buteur. Chacun sait que rien n’est sûr dans le monde du football, tout est possible et rien ne sert de trop spéculer avant une rencontre. » Mohamed Raouraoua rejoint sur ce point son sélectionneur Rabah Saâdane, qui pense depuis toujours que son groupe est capable d’aller chercher la victoire au Caire. Aux dernières nouvelles, les Egyptiens envisageraient sérieusement de faire disputer ce match décisif au stade de l’armée égyptienne à Alexandrie.

In AlgerFoot.com