dimanche 6 décembre 2009

,

MONDIAL 2010 - GROUPE C: L'Algérie aura sa chance


Comparativement au Ghana, à la Côte d'Ivoire ou au Cameroun, les Algériens peuvent s'estimer heureux d'avoir évité l'enfer. Ils peuvent raisonnablement espérer faire un coup dans ce groupe et dans cette Coupe du monde qui s'annonce passionnante.

Les adversaires

Dans le groupe C, il y a un favori et trois outsiders. L'Angleterre a assuré sa qualification pour ce mondial avec une grande facilité et paraît prête à frapper un grand coup en Afrique du Sud ; Histoire de faire oublier son ratage du Mondial 2006 et son absence à l'Euro 2008. Sous la direction d'un Italien de légende, Fabio Capello, l'équipe de la Rose joue bien et se montre d'une redoutable efficacité. Son histoire commune avec l'Afrique dans les compétitions officielles se résume au match homérique que lui a livré le Cameroun en quart de finale lors du Mondial italien (1990).

Depuis 1990, les Etats-Unis sont devenus incontournables en Coupe du monde. En 2006, ils ont raté de si peu la qualification pour les huitièmes de finale. Mais ils ont pu se rattraper lors de la dernière édition de la Coupe des Confédérations disputée en Afrique du Sud. Ils y ont éliminé l'Espagne, championne d'Europe, avant de succomber avec les honneurs contre le Brésil en finale.

Enfin, la Slovénie est une équipe vierge de tout palmarès qui a

eu le mérite d'éliminer la Russie lors des barrages. L'équipe dirigée par Matjaz Kek en sera à sa deuxième participation à un Mondial. Celle de 2002 n'a pas laissé de grands souvenirs du côté de Ljubljana.

Le passé

L'Algérie n'a pas de repères historiques avec la Slovénie et les Etats-Unis, puisqu'elle ne les a jamais rencontrés, ni en compétition officielle ni dans le cadre amical. Mais si l'Algérie n'a pas croisé la route de la grande équipe d'Angleterre, elle dispose toutefois de quelques indications intéressantes. En effet, les Algériens ont leur petite idée sur le jeu anglo-saxon auquel ils se sont frottés à plusieurs reprises ces vingt dernières années.

Le 12 décembre 1990, la sélection algérienne avait fait match nul avec l'équipe B d'Angleterre (0-0). En outre, les Fennecs ont également affronté de nombreux clubs anglais ces trente dernières années : 1975 : Algérie 0-0 Sheffield Utd ; Algérie 3-1 Sheffield Utd ; 1981 : Algérie 1-1 Ipswich Town ; Algérie 3-1 Nottingham Forest ; 1984 : Algérie 0-0 Manchester United.

Enfin, l'Algérie a déjà rencontré deux fois l'Irlande. Résultats: une victoire (2-0) à Alger en 1982 en match de préparation au Mondial espagnol, et un match nul (1-1) dans le cadre du premier tour du Mondial 1986.

La fiche d'Algérie - Angleterre B

Algérie : Osmani (Kadri), Bounaas, Adjas, Megharia, Belatoui, Lazizi, Sandjak, Bettadj, Haraoui (Tasfaout), Oudjani (Lounici), Rahim. Entraîneur: Abdelhamid Kermali. Angleterre «B» : Martyn (John Lucie), Sterland (M. Thomas), Burrows, Webb, Mabbut, Ballester (Abblette), Robson, Clough, N. Smith (Wallace), Wright, G. Thomas. Entraîneur. GrahamTaylor.