dimanche 24 janvier 2010

,

CAN 2010 (1/4 de finale) : les "Verts" veulent dompter les "Eléphants" ivoiriens

La sélection algérienne de football sera au rendez-vous avec l'histoire dimanche au stade National de Chiazi à Cabinda (nord de l'Angola), à l'occasion du match face à la Côte d'Ivoire (20h30), comptant pour les quarts de finale de la Coupe d'Afrique des nations CAN- 2010.



Les "Verts" qui se sont qualifiés pour la huitième fois de leur histoire à ce stade de la compétition, aborderont cette rencontre avec la ferme intention de jouer leur va-tout, et surtout défendre leur statut de mondialiste. Après un début de tournoi plus que décevant suite à la lourde défaite concédée face aux "Flammes" du Malawi (3-0), les coéquipiers de Karim Matmour ont réussi à remonter la pente et arracher admirablement leur billet pour les quarts de finale.


Leur prochain adversaire n'est plus à présenter puisqu'il s'agit tout simplement de la meilleure équipe actuelle sur le plan africain. Considérée comme l'une des favorites de cette 27é édition de la CAN, la Côte d'Ivoire s'est classée à la première place du groupe B, disputé avec trois équipes, après le forfait du Togo.


La Côte d'Ivoire, 16e du dernier classement des sélections établi par la fédération internationale de football (FIFA), se présente ainsi comme un sérieux client pour l'équipe nationale, appelée à faire preuve de solidarité et surtout de réalisme, si elle ne veut pas s'arrêter en si bon chemin.


"C'est un match très difficile pour les deux sélections. Nous allons essayer de poser des problèmes aux Ivoiriens.Ca sera un match tactique. nous partirons à chances égales, ça sera du 50-50 et que le meilleur gagne", a déclaré Saadane à l'APS.


Même si elle ne bénéficie pas de la faveur des pronostics, l'Algérie n'aura rien à perdre mais tout à gagner lors de ce match, qui pourrait lui ouvrir les portes du dernier carré.


"Notre objectif était de se qualifier pour les quarts de finale, maintenant que nous avons atteint ce but, nous allons jouer sans aucune pression ce qui va nous donner encore plus de force et motivation, car tout le reste ce n'est que du bonus", a déclaré le défenseur Madjid Bougherra.






Eviter de subir la pression de Drogba et consorts



L'une des clés de la réussite de cette rencontre serait d'éviter de subir la pression que compte exercer la redoutable attaque ivoirienne menée par le capitaine Didier Drogba, l'un des plus capés de la sélection.


Dans ce genre de confrontations, la défense algérienne sera certainement très sollicitée, ce qui devrait la pousser à faire preuve d'homogénéité et surtout de complémentarité.


"L'idéal serait de marquer dés le début de la rencontre pour faire douter l'adversaire, et ainsi le surprendre pour le faire paniquer", a déclaré, côté ivoirien, l'attaquant de Chelsea, Salomon Kalou, vendredi lors d'un point de presse tenu au stade de Chiazi.


Jusque-là intraitable, en dépit de la débâcle concédée face au Malawi survenue dans des conditions climatiques difficiles, la défense algérienne reste incontestablement le maillon fort de l'équipe, et sur laquelle repose l'espoir de passer l'écueil de la Côte d'Ivoire.


"J'attends cette rencontre avec impatience, car jouer contre de telles équipes nous donne encore plus de motivation et d'envie pour réussir", a souligné le sociétaire de Vfl Wolfsburg, Karim Ziani.


L'avantage que pourrait exploiter éventuellement la sélection algérienne est incontestablement l'inactivité des ivoiriens, au repos depuis près de dix jours, juste après le match contre le Ghana disputé le 15 janvier dernier.


Pour parer à ce manque de compétition, le sélectionneur de la Côte d'Ivoire, le franco-bosniaque, Vahid Hallilhodzic, a programmé des séances d'entraînement intenses pour permettre à son équipe d'être prête pour la rencontre contre l'Algérie.


Côté effectifs, l'Algérie devra se présenter sans l'apport de Rafik Saifi, blessé, alors que le gardien Fawzi Chaouchi et Mourad Meghni, restent incertains.


La Côte d'Ivoire sera quant à elle privée de son défenseur Emmanul Eboué, suspendu suite à son expulsion lors du match face au Ghana.


Pour l'instant, les Ivoiriens mènent devant les Algériens d'une victoire dans les confrontations directes et celle de dimanche prochain promet beaucoup de spectacle et de suspense.


Les deux sélections n'ont réussi à décrocher qu'un seul titre africain.


L'Algérie s'est adjugé le titre disputé en 1990 chez elle, alors que la Côte d'Ivoire a remporté l'édition de 1992 qui s'est déroulée au Sénégal.