samedi 30 janvier 2010

Injustice: Le Togo suspendu quatre ans


Après le complot contre l`équipe d`Algérie et l`arbitrage piteux lors de cette coupe d`Afrique des nations 2010, la CAF vient de surprendre par une décision injuste contre les malheureux togolais.
En effet, La Confédération africaine de football a décidé de suspendre le Togo pour les deux prochaines CAN. Motif de cette sanction aussi surprenante que sévère : le retrait des Éperviers de la CAN Orange 2010, suite à une « interférence gouvernementale. »
La Confédération africaine de football a un sens bien particulier de la justice sportive. L’instance dirigeante africaine a annoncé samedi, par la voix de son président Issa Hayatou, que le Togo était suspendu pour les deux prochaines Coupes d'Afrique des nations. Le pays d’Emmanuel Adebayor paye son retrait de la CAN Orange Angola 2010 après une fusillade qui avait provoqué la mort de deux membres de sa délégation, le 8 janvier en Cabinda.
« Le comité exécutif (de la CAF) vient de suspendre le Togo pour deux Coupes d'Afrique des nations, a dit le dirigeant. C'est une sanction réglementaire. Il y a eu une interférence gouvernementale, ce que nous ne pouvons pas accepter. »
Le chargé de communication de l'équipe togolaise, Stanislas Ocloo, et l'entraîneur des gardiens Abalo Amelete, avaient payé de leur vie le mitraillage du bus de la délégation par des indépendantistes du Cabinda. Après l’attentat, la CAF avait alors déploré le choix du bus pour rallier le camp de base, alors que le règlement de l’instance obligerait à prendre l’avion. Les Éperviers s'étaient ensuite retirés de la compétition, à la demande de leur gouvernement.