lundi 22 février 2010

,

Algérie : Ziani s'est assagi

Le milieu international algérien Karim Ziani a pris de la bouteille depuis son passage à Marseille et Wolfsburg et ses campagnes africaines avec les Fennecs. Cela lui donne l’occasion de faire le point sur son expérience.

Le milieu international algérien Karim Ziani a pris de la bouteille depuis ses passages à Marseille puis Wolfsburg, et ses campagnes africaines avec les Fennecs. Cela lui donne l’occasion de faire le point sur son expérience. « Je me rappelle que lorsque j’avais 20 ans et même jusqu’à 22 ans, je jouais en faisant le spectacle, a-t-il confié au Buteur. Je multipliais les crochets et ça me faisait plaisir. Certes, cela plaisait aussi aux autres, mais lorsqu’on fait le bilan d’un joueur en fin de saison, on voit combien de buts il a marqué et en a donné, pas combien de crochets il a fait. Si tes statistiques sont mauvaises, c’est que tu n’es pas efficace. »
Ce constat lui a permis de devenir plus altruiste sur le terrain au grand bonheur des finisseurs. « Avec le temps, j’ai appris que le vrai sens du football, c’est d’être efficace. Je fais moins le mariole sur le terrain et m’attelle à l’être et c’est ce qui explique que je retrouve souvent à faire jouer mes coéquipiers plutôt que de jouer pour ma petite personne », a conclu le Fennec.