mardi 2 février 2010

,

CAN 2010: Bilan de l'Algérie

La performance : bilan mitigé 
En terminant à la quatrième place, l’Algérie a apparemment réussi sa CAN. Pourtant, derrière cette façade rassurante, la réalité est plus mitigée. Les Fennecs ont perdu trois matches sur six et encaissé dix buts. Certes, le match face à l’Egypte était un peu spécial, mais quand même ! En outre, sur les quatre buts inscrits, deux l’ont été par des défenseurs (Halliche et Bougherra). En fait, le tournoi des Algériens se partage entre l’excellence (victoire contre la Côte d’Ivoire) et le médiocre (défaites face au Malawi et à l’Egypte)...
Les joueurs : Bougherra en leader 
Le défenseur axial des Glasgow Rangers, Madjid Bougherra, a rendu une copie propre durant tout le tournoi. Il a résumé à lui tout seul les qualités auxquelles doit aspirer l’ensemble du groupe : talent, puissance physique, solidité mentale et grande correction sur le terrain. Avec lui, on peut souligner les belles prestations de Ziani, Matmour, Yebda, Mansouri et Halliche, avant son expulsion contre l’Egypte. De retour de blessure, Mourad Meghni a montré qu’il avait l’étoffe d’un maître à jouer.
Le sélectionneur : Saâdane conforté 
Déstabilisé par une partie de la presse de son pays après la sortie ratée des Fennecs devant le Malawi, Rabah Saâdane a retourné l’opinion en sa faveur à la suite de la belle victoire de son équipe devant la Côte d’Ivoire. Son crédit est renouvelé au moins jusqu’à la Coupe du monde.