mardi 9 février 2010

,

Ittihad Djeddah: Ziaya refuse de signer un contrat de 30 mois

Le néo-attaquant de la sélection nationale et nouveau joueur du club saoudien Ittihad Djeddah , Abdelmalek Ziaya, transféré le 6 janvier dernier par l'Entente de Sétif, à la suite d’un contrat signé par le joueur au lieu de regroupement de la sélection nationale en France (Castelet), pour préparer la précédente CAN, après l'arrivée du président du club saoudien, Khaled Merzouki, dans un vol spécial, en présence du président de la FAF, le manager de l'équipe nationale et ex-dirigeant de l'Entente, Walid Sadi, était arrivé jeudi dernier en Arabie saoudite, où il a été chaleureusement accueilli par la direction de club, les supporters et le consul d'Algérie à Djeddah Salah Attia.
Vendredi matin, le joueur a reçu son argent, mais il a été surpris par la demande de l’administration du club qui lui a demandé de signer un autre contrat différent de celui signé en France, qui stipulait qu’il signerait pour 24 mois, comme cela a été convenu dans les négociations entre les deux directions et non pas trente mois. Ziaya a refusé de signer sans la présence du président Serar. A noter que le contrat du joueur avec l’Ittihad Djeddah devrait expirer le 31 décembre 2011. Après la défaite de son club face à Nejrane en coupe du Prince, Ziaya a profité de l'occasion pour rentrer au pays, en inventant l'affaire de la maladie de sa mère, pour voir le président Serar et discuter de ce problème de contrat et demander par la même occasion la première tranche de sa prime de signature. Il avait rempilé à l'Entente l'été dernier pour la somme d'un 1,7 milliard et il a reçu en décembre dernier la somme de 500 millions, comme le reste de ses coéquipiers, et pense qu’il est de son droit de recevoir encore la somme de 350 millions qui représente le reste de la première tranche de sa prime de signature. Il est rentré dimanche soir chez lui via Tunis et devrait rencontrer Serar hier soir ou ce matin à Alger, pour mettre les points sur les i et rentrer définitivement à Djeddah.