mardi 18 mai 2010

Mondial 2010: Les choses sérieuses commencent pour les Fennecs

Avec un effectif presque au complet, la sélection algérienne de football est entrée lundi dans le vif du sujet dans sa préparation pour la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud, lors du stage qui se déroule à Crans-Montana en Suisse. Avec l'arrivée dimanche de Hassan Yebda (Portsmouth) et le néo-international Ryad Boudebouz (FC Sochaux), en attendant celles de Medhi Lacen (Racing Santander) Abdelkader Ghezzal (Sienne), et Rafik Djebbour (AEK Athènes), prévues pour ce lundi, le sélectionneur national, Rabah Saadane, pourra travailler avec tout son groupe à partir de mardi.
Les Verts ont entamé le 13 mai un stage préparatoire à Crans-Montana, qui s'étale jusqu'au 27 mai, et sera ponctué par un match amical face à l'Eire le 28 mai à Dublin.
Cette première partie du stage, qui a été scindé en trois phases, sera consacrée à la régénération en altitude (1500 m), alors que les deux prochaines étapes permettront aux joueurs de travailler l'aspect technico-tactique.

Après une campagne africaine ponctuée par une 4è place à la CAN-2010 en Angola, les coéquipiers de Madjid Bougherra entament la dernière ligne droite de leur préparation à J-25 du coup d'envoi du Mondial 2010, 24 ans après la dernière participation des Verts à la plus grande manifestation footbalistique de la planète.
"La préparation de la Coupe du monde a déjà commencé pour nous. Ce stage en altitude sera certainement riche en enseignements", avait indiqué Rabah Saadane.
25 joueurs ont été convoqués pour ce stage, dont 4 éléments évoluent en championnat d'Algérie, et 7 nouveaux joueurs qui intègrent pour la première fois les rangs de l'Equipe nationale.
Des renforts et des appréhensions
Après une large prospection en Europe, le sélectionneur national a jeté son dévolu sur sept joueurs professionnels en prévision du Mondial, il s'agit du gardien de Rais Ouahab M'bolhi (Slavia Sofia), Carl Medjani (Ajaccio), Habib
Belaid (Boulogne-sur-Mer), Ryad Boudebouz (Sochaux), Djamel Mesbah (Lecce), Fouad Kadir (Valenciennes), et Adléne Guedioura (Wolverhampton).
Même si ces renforts pourront constituer un bon apport pour la sélection nationale vu la valeur de ces joueurs, il n'en demeure pas moins que Rabah Saadane devra trouver la parade pour injecter ce nouveau sang sans pour autant chambouler une équipe déjà bien rôdée, selon les spécialistes.
Toutefois, le sélectionneur national semble ne pas appréhender ce volet relevant avec une grande satisfaction l'intégration en douceur des nouveaux capés.
"Ce qui me fait plaisir c'est le fait que ces éléments n'ont trouvé aucune difficulté à s'adapter à leur nouvel environnement. Les anciens ont facilité la tâche aux nouveaux en les aidant à se fondre dans le groupe. C'est un grand acquis car cela n'est pas totalement évident", a-t-il souligné à la presse algérienne.
Même si ce regroupement se déroule dans les meilleures conditions, notamment sur le plan organisationnel, certains joueurs souffrent de légères blessures, à l'image de Saifi, Halliche, et Bougherra, ménagés à l'occasion de la séance qui s'est déroulée dimanche.
Mais ce qui préoccupe Rabah Saadane c'est la cas du milieu de la Lazio Rome, Mourad Meghni, qui soigne toujours une blessure récurrente au niveau du tendon rotulien. Le joueur est soumis actuellement à des soins intensifs prodigués par le staff médical pour essayer de le remettre sur pied.
Même si les chances de voir Meghni disputer le Mondial restent minimes, Rabah Saadane garde espoir. "Ce stage nous permettra de le voir à l'£uvre, et d'établir en concertation avec le staff médical un rapport technique et médical. A partir de là, je vais me prononcer sur sa participation à la coupe du Monde. Dans un cas pareil, nous devons prendre tout notre temps", avait souligné l'entraîneur national.
Un second stage est prévu pour les partenaires de Nadir Belhadj du 31 mai au 5 juin à Nuremberg (Allemagne) qui s'achèvera par un match contre les Emirats arabes unis.
La délégation algérienne rejoindra le 6 juin son camp de base en Afrique du Sud, situé dans la ville de San Lameer qui se trouve à 120 km de Durban (Kwazulu Natal).
Lors de la Coupe du monde, l'Algérie évoluera dans le groupe C, avec l'Angleterre, les Etats-Unis, et la Slovénie. APS