vendredi 11 juin 2010

Algérie : Raouraoua du tac au tac

Le président de la Fédération algérienne (FAF), Mohamed Raouraoua a répondu aux critiques sur la place des binationaux en sélection.
Alors que certains en Algérie remettent sur le tapis le vieux débat sur la place importante qu’occupent les expatriés en sélection, le président de la Fédération algérienne, Mohamed Raouraoua répond aux reproches en présentant son bilan. Il est vrai que le bilan de l’actuel patron de la FAF est globalement positif. En quelques années, l’Algérie a retrouvé une place plus conforme à son histoire et a son potentiel. D’où sa réponse polie mais sèche aux contradicteurs. « J’assume ma politique, a-t-il confié à l’Equipe.fr. Hormis la victoire en CAN 90 avec des joueurs locaux de qualité, nous n'avons pas eu de résultats. J'ai fait passer l'équipe nationale de la 100ème place FIFA à la 30ème place. Qu'ont-ils à répondre à cela ? Auraient-ils fait mieux ? Ma meilleure réponse à ces gens, ce sont nos résultats. » Le débat ne sera définitivement clos que si les Fennecs réalisent une Coupe du monde honorable.