mercredi 2 juin 2010

Bob Bradley: "Nous avons notre idée sur l'Algérie"

Le sélectionneur de l'équipe américaine de football, Bob Bradley, a affirmé qu'il a déjà sa propre idée sur la sélection algérienne, son adversaire dans le groupe C de la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud (11 juin-11 juillet). "Nous avons regardé les rencontres de l'Algérie et la manière qui lui a permis d'arracher sa qualification pour le Mondial. J'ai ma propre idée sur cette équipe qui reste à mon avis à prendre très au sérieux", a déclaré le sélectionneur des Etats-Unis dans une conférence de presse tenue à Johannesburg, rapportée mercredi sur le site de la fédération américaine de football (US Soccer).
La sélection américaine de football a rejoint dimanche son camp de base en Afrique du Sud, après avoir battu la veille la Turquie (2-1), dans un match amical disputé à Philadelphie.
Évoquant le groupe C, qui comprend également l'Angleterre et la Slovénie, le responsable du staff technique des Etats-Unis, relève sa difficulté.
"Comme je l'ai dis à maintes reprises, nous avons hérité d'un groupe difficile. Il n y'a pas que l'Angleterre qui pourrait nous menacer, mais la Slovénie et l'Algérie sont à surveiller de prés", a-t-il ajouté.
Avant son match d'ouverture face à l'Angleterre de Fabio Capello, le 12 juin à Rustenburg, les Etats-Unis joueront un dernier match amical de préparation samedi prochain contre l'Australie à Roodepoort (Afrique du Sud). Le meilleur résultat des Etats-Unis en Coupe du monde remonte à une troisième place en 1930, lors de la première édition du tournoi. Dans l'ère "moderne", leur fait d'armes reste un quart de finale en 2002. APS