dimanche 6 juin 2010

Fin du Stage de l'Algérie avant le Mondial: Les plus et les Moins...


Après la Fin des stages de préparations de l’équipe nationale d’Algérie, en Suisse et en Allemagne, et qui ont été ponctués par deux matches amicaux face à l’Irlande (0-3) et les EAU (1-0), Les Fennecs seront dès Lundi à Durban en Afrique du Sud pour participer à la 3e coupe du Monde de l’Histoire.
Voici quelques points essentielles, positifs ou négatifs relevés en conclusion de ce stage à quelques jours du premier match du Mondial, qui mettra aux prises les coéquipiers de Ziani aux Slovènes, le 13 Juin à Polokwane :


Les Plus: 

* Mehdi Lacen,  prend logiquement sa place de titulaire au milieu de terrain et confirme son statut de joueur de la Liga espagnole et titulaire dans son club qui fait le boulot de récupération et de couverture sur le couloir de Belhadj et avec une capacité de relance propre qui aide à construire le jeu. Pourvu qu'il soit associé à Yebda ou Guedioura, un autre monstre de récupération. Surtout pas un duo avec un Mansouri en perte de Vitesse et absent complètement dans les duels.

* Ryad Boudebouz: La révélation et celui qui apport un brin de folie de cette équipe même si l'entraineur nationale, ne semble pas compter sur lui d'entrée de jeu, et l'utilisera certainement à partir de l'heure de jeu s'il y'a toujours des possibilités de  remplacement car, il y'a une hiérarchie comme déjà expliqué par M. Saddane et Saifi sera le premier à incorporer en cas de changement en attaque.
Par sa technique, il peut apporter un plus à la ligne offensive peu déstabiliser les défenses adverses pour créer un réel danger..

* Bougherra et Antar Yahia: Le retour de deux cadres de l'équipe était attendu pour donner plus d'assurance à la défense, mais reste à corriger quelques erreurs d'alignements et de relances avec Halliche. Ils ont joué tout le match face aux Emiarts arabes Unis EAU et ont terminé en forme.

* Etat Physique: Avec le retour de Yebda, le Coach aura espérons-le tous les joueurs disponibles. La préparation à Crans Montana et à Nuremberg a donné une impression de bonne préparation sur le plan physique et cela a été ressenti lors des deux matches amicaux (surtout le 2e match) même si sur le plan technique, le jeu était pauvre.

* Karim Ziani: Le métronome de l'équipe a apparemment retrouvé sa meilleure forme en dépit de son absence une grande partie de la saison avec son club, Wolfsbourg en Bundesliga. Par son abnégation et son professionnalisme, Ziani a pu rattraper le retard et a donné un aperçu sur sa forme lors des deux matches de préparation. De bons augures pour la CM.

Les Moins: 

* L'affaire Mansouri: Les milliers de supporters présents en masse à Nuremberg pour supporter les Verts ont sifflé le Capitaine à son remplacement par Kadir face aux EAU. Un message fort pour le sélectionneur nationale qui a continué à lui faire confiance malgré le faible rendement du Capitaine d'équipe depuis plusieurs rencontres et l’arrivée d’autres joueurs plus performants à l’image de Guedioura, Yebda ou Kadir.
Yazid Mansouri, qui a tant donné en Equipe d’Algérie, est toutefois dans une courbe descendante et le coach devrait prendre ses responsabilités pour le remplacer par des joueurs supérieurs sur le plan physique et technique en perspective des matchs du Mondial face au Slovènes, Anglais été americains, très athlétique. Sauf que le maillon faible de la sélection algérienne, remplaçant avec Lorient, a trouvé une solidarité pesante de la part de quelques cadres et potes de l’équipe, à l’image de Antar Yahia ce qui donne une indication sur la présence de Yazid Mansouri titulaire et capitaine à nouveau au Mondial.


* Des Attaquants qui ne marquent pas : Utilisé consécutivement 11 fois comme titulaire, Abdelkader Ghezzal, l’avant centre désigné des Fennecs, n’a pu marqué le moindre but.
Son dernier but remonte au match de qualifications combinées CAN – Mondial 2010 à Blida face au Rwanda lors de la victoire (3-1). Depuis que des ratés. Aucune réussite, et le Sélectionneur nationale, n’a fait confiance qu’a deux autres attaquants dans sa liste et manquent cruellement d’efficacité.
Saifi, très loin de son niveau et incapable de trouver le chemin des filets lorsqu’il fait son apparition, et Djebbour qui n’a pas solutionné le problème d’efficacité sur les deux derniers matches face à l’Irlande et aux EAU.
Le but face aux émiratis a été inscrit sur Penalty, par Ziani, et le dernier but marqué par les algériens est celui de Bouazza (millieu de terrain) face à la cote d’Ivoire en quart de finale de la CAN 2010. Avant lui c’était un but d Bougherra et Matmour lors du même match et un seul but au premier tour de la compétition par un défenseur, Halliche sur balle arrêtée face au Mali.
4 matches de suite sans marquer le moindre but (Deux derniers matches de la Can et les deux matchs amicaux face à la Serbie puis l’Irlande).
Cela est pénible à vivre pour les supporters attentifs à cette équipe qui porte leurs espoirs du Mondial et pénible aussi pour les joueurs en manque de Confiance avant le plus grand événement de football au Monde.
La Solution reste l’inconnu même pour Rabah Saadane. Interrogé par un journaliste à ce sujet en marge de la conférence de presse d’après-match face aux EAU, Le coach national énervé a rétorqué par une autre question ‘« Et Toi tu as la solution ? … ». Pas du tout Rassurant !

* Pas de Fond de Jeu : Mis à par les mouvements de Karim Ziani, Belhadj et Boudebouz qui apporte sa technicité vers l’avant, l’équipe algérienne peine à construire le jeu. Les attaques placées sont très limités et les tirs vers le but autant. L’entraineur national à la tête de l’équipe depuis Octobre 2007, a lui même avoué que la construction du jeu manque terriblement à son équipe, et cela même lorsque Meghni était la.
Cette pauvreté du jeu des fennecs inquiète beaucoup lorsqu’on sait que des équipes comme l’Angleterre, La Slovénie ou les Etas Unis développent un volume de jeu important. Rabah Saadane qui fera sa troisième coupe du Monde (2e en tant qu’entraineur en Chef), devra trouver le dispositif tactique optimal avec l’utilisation des joueurs disponibles, dont certains peuvent apporter le plus manquant dans l’animation du jeu à l’instar de Matmour, Yebda, Ziani et Boudebbouz, voir même le jeune Djamel Abdoun, fin technicien et qui n’a pas eu le temps de jeu minimal, lui permettant de prouver ses capacités de joueur portés vers l’attaque. 
M.E ( AlgerFoot.com)