mardi 1 juin 2010

Les Verts entament la dernière ligne droite avant le Mondial

La sélection algérienne a entamé lundi après-midi à Nuremberg (Allemagne) la dernière ligne droite de sa préparation à la Coupe du Monde 2010 dans une ambiance "sereine et très détendue" comme l'a laissé entrevoir la première séance d'entraînement effectuée sur le terrain situé à peine à 50 mètres de l'hôtel Herzogpark, lieu de résidence des Verts. Au cours de cette première séance de ce second stage qui s'étalera jusqu'au 5 juin, date de la confrontation amicale contre les Emirats Arabes Unis, les joueurs se sont adonnés durant plus d'une heure à des exercices avec ballon avant de terminer par un petit match d'application sans gardien de buts qui a permis à l'entraîneur adjoint Zoheir Djelloul, qui a dirigé la séance, de jauger de la forme des uns et des autres après le quartier libre de 48 heures accordé aux joueurs après le match et la défaite concédée vendredi dernier à Dublin face à l'Eire (0-3).
Pour cette reprise à laquelle ont pris part l'ensemble des joueurs, répartis en deux groupes distincts, Antar Yahia et Matmour se contentant de quelques tours de piste et des exercices physiques, alors que les blessés (Yebda, Bouguerra, Medjani) s'adonnaient à une séance de tennis ballon, les joueurs se sont pleinement défoncés dans un excellent état d'esprit, ce qui n'a pas échappé au regard des dizaines de supporters algériens, accrochés aux grilles du stade, en dépit de la fraîcheur et la fine pluie qui s'abattait continuellement sur cette petite localité située à quelques 30 km de Nuremberg.
Djelloul parle du bon état d'esprit
Le coach adjoint, M. Djelloul a indiqué à l'APS que l'entame de ce second stage, qui vient après celui effectué à Crans Montana et qui consistera à un travail axé sur l'aspect technico tactique, a débuté dans d'"excellentes conditions et dans une ambiance très détendue, ce qui augure de lendemains très rassurants". M. Djelloul a insisté sur le bon état d'esprit qui règne dans le camp des Verts et la motivation et la concentration affichées par les joueurs au cours de cette séance, ce qui dénote que la défaite contre l'Eire et tout ce qui a pu être dit après ce match n'est qu'un lointain souvenir .
"Les joueurs n'ont pas été très affectés par le résultat contre l'Eire. Les joueurs auraient certes souhaité gagner et ils ont tenté le maximum pour cela. Mais il ne faut pas oublier que ce match s'est déroulé dans des conditions un peu particulières notamment l'absence de beaucoup d'éléments cadres et l'injection de nouveaux joueurs, peu habitués à évoluer ensemble", a souligné Djelloul qui a mis en relief également la qualité de cette équipe de l'Eire, "très rodée et très expérimentée et qui mérite amplement sa place parmi les 32 mondialistes.
Le plus important c'est d'être prêts le 13 juin contre la Slovénie".
Le technicien a indiqué "qu'il ne fallait pas trop se focaliser sur le résultat, même si une défaite reste une défaite "mais le plus important, dira-t-il, c'est d'être prêt le jour du coup d'envoi du Mondial qui débutera pour la sélection nationale le 13 juin contre la Slovénie.
Et tous les indicateurs virent au vert, selon l'adjoint de Rabah Saâdane, à commencer par la récupération de l'ensemble des blessés dès mardi qui s'intégreront tous dans le groupe pour entamer le travail technique et tactique concocté par le staff technique, en prévision du second test amical qui verra les Verts donner la réplique à la sélection émiratie le 5 juin à Furth.
Un "match test "qui sonnera comme un air de revanche pour les coéquipiers de Karim Ziani bien décidés à gagner cette rencontre pour faire oublier quelque peu les quatre échecs successifs en coupe d'Afrique des Nations (Egypte et Nigeria) et en matches amicaux contre la Serbie et l'Eire. Bouguerra blessé depuis plusieurs semaines espère en tout cas être de la partie pour cette rencontre, "même si le dernier mot revient au coach" comme il le précise.

Bougherra se sent apte à jouer
Le défenseur algérien a indiqué qu'il se remet petit à petit de sa blessure et qu'il est optimiste pour son éventuelle participation au match contre les EAU. "Je veux bien jouer et je me sens apte à le faire, bien que le plus important pour nous c'est le match contre la Slovénie. C'est à cette échéance qu'on doit être prêts car pour le reste ce n'est que des matches amicaux, dont les résultats ne revêtent aucune grande importance" fait remarquer le défenseur des Glasgow Rangers.
La "tour de contrôle" des Verts qui a manqué terriblement à l'équipe a souligné que "c'est toujours difficile de perdre même en matches amicaux mais les résultats de ce genre de matches sont vite oubliés. "Il suffit de battre les Emirats Arabes Unis pour oublier la défaite contre l'Eire", précisera-t-il avant de relever la bonne ambiance et l'optimisme assez significatif de l'ensemble de ses coéquipiers, "bien décidés à honorer le maillot national et faire un excellent Mondial pour donner encore de la joie au peuple algérien". APS