lundi 7 juin 2010

Mondial 2010: Les Fennecs pas tout à fait reclus

Pour les joueurs algériens, la Coupe du monde commence aujourd’hui par une forme de retraite. Ainsi après leur arrivée sur le sol sud-africain, ce matin à Durban, ne marque pas pour autant la fin de leur voyage. Loin de là. Les Fennecs devront encore rallier, par le bus cette fois-ci, leur camp de base situé à San Lameer… 180 km plus au sud, au bord de l’océan Indien.
Les partenaires de  sont à peu près sûrs de ne pas y croiser leurs bouillants supporteurs. Ces derniers étaient absents hier, tout comme les signes avant-coureurs d’une prochaine Coupe du monde. 

L’hôtel assure la prise en charge des FennecsLes joueurs algériens devraient en revanche apercevoir les singes et les gazelles qui gambadent dans l’immense complexe de leur , le Mondazur Resort. Ici, tout est prévu pour que les familles aisées puissent passer leurs vacances, dans la plus grande tranquillité, au coeur d’une nature luxuriante. Les gardes privés et la police assurent les patrouilles pendant que les résidants profitent de la piscine, de l’impressionnant parcours de golf ou des terrains de bowling sur gazon. A l’entrée, il faut montrer patte blanche pour pénétrer à l’intérieur du site clôturé tout du long. Et bien sûr, avec l’arrivée de l’équipe algérienne, la sécurité a été renforcée. « C’est l’endroit que nous cherchions, calme et loin de tout », explique un membre de la délégation algérienne. 
Dans un premier temps, la  avait opté pour un hôtel situé à Ballito, à une trentaine de kilomètres de Durban et de son aéroport. Mais les responsables de l’Ugu District Municipality l’équivalent du département en France ont su avancer des arguments convaincants. « Ils assurent notre prise en charge et en contrepartie cela leur permet de se faire un peu de pub », dévoile le même responsable. 
Pour répondre aux normes de la Fifa, l’Ugu District a financé en à peine trois mois la construction d’un complexe sportif, avec deux terrains de football flambant neufs, où s’entraînera l’équipe nationale. Et le petit aéroport de Margate qui n’accueillait plus de vols commerciaux sera utilisé par la délégation algérienne le temps de la compétition. 
Tout irait pour le mieux si, hier, le chef de mission des Fennecs n’avait découvert quelques toiles d’araignée dans les cuisines de l’hôtel. Avant de s’apercevoir que des journalistes algériens ont loué des villas au sein même du complexe…

Hassan Yebda, le milieu de terrain qui n’a pas participé à la dernière rencontre amicale face aux Emirats arabes unis (victoire 1-0), souffre d’une contracture à la cuisse. Le joueur ressentait encore de légères douleurs hier, mais sa participation au premier match face à la Slovénie n’est pas remise en cause. Le Parisien