mardi 15 juin 2010

Raouraoua: "nous avons été victimes d'un concours de circonstances exceptionnelles"

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a estimé lundi à San Lameer que l'équipe algérienne a réalisé, face à la Slovénie dimanche à Polokwane, une "très bonne" prestation et qu'elle a été "victime d'un concours de circonstances exceptionnelles qui l'ont privée d'une victoire ou du moins un nul". "L'équipe a été bien en place et elle a produit un beau football. Hélas, nous avons été victimes d'un concours de circonstances exceptionnelles comme l'expulsion de Ghezzal ou encore ce but assassin, qui a trompé le gardien en raison de la vitesse particulière du ballon ou du manque de concentration de Chaouchi qui a, du reste, fait un très bon match en arrêtant des ballons beaucoup plus difficiles", a souligné le président de la FAF, lors d'un point de presse tenu en fin de journée en marge d'une cérémonie protocolaire à laquelle ont pris part les autorités de la région du Kwazulu Natal.
M. Raouraoua a estimé, en outre, que l'expulsion de Ghezzal pour "deux petites erreurs ridicules" a probablement fait basculer le match car, a-t-il dit, "l'équipe n'a pas démérité et nous aurions pu remporter la match ou obtenir au moins le nul".
Après avoir rappelé qu'il apportait "tout son soutien" à l'attaquant des Verts (Ghezzal), ainsi qu'au gardien Fawzi Chaouchi, le premier responsable de l'instance fédérale a affirmé, qu'au vu de sa prestation, l'équipe algérienne a "dignement" représenté le football national, arabe et africain et qu'il reste deux matches à jouer qu'"elle n'abordera pas dans la peau d'une victime".
"Nous allons aborder ces deux matches avec toute la volonté, le courage l'abnégation et les sacrifices nécessaires pour faire de bons résultats. Nous ne nous présenterons pas en victime expiatoire. Nous allons continuer et tout le monde est convaincu (coach, joueurs) qu'il faut aller au bout de nos forces et nos moyens", a-t-il encore affirmé.
les Verts ont montré un visage "conquérant" (Fifa)
 L'équipe nationale algérienne de football a montré un visage "conquérant" en dépit de sa défaite (1-0), lors de son premier match du groupe C dimanche face à la Slovénie, à l'occasion de son retour sur la scène mondiale, estime lundi la Fédération internationale de football (Fifa) sur son site internet. "De retour dans la compétition après 24 années de disette, les Fennecs ont montré un visage conquérant face à la Slovénie pour le premier match de ce dimanche", a indiqué la Fifa.
"Sans une faute de main de leur gardien Faouzi Chaouchi, les hommes de Rabah Saâdane auraient certainement pris au moins un point", a conclu l'instance internationale.
Dans l'autre match du groupe l'Angleterre et les Etats Unis ont, rappelle t-on, fait match nul (1-1) samedi à Rustenburg.
Lors de la deuxième journée prévue vendredi l'Algérie affrontera l'Angleterre au Cap, alors que la Slovénie croisera le fer avec les Etats-Unis à Tshwane (Pretoria). APS