dimanche 20 juin 2010

Séance de "décrassage" des Fennecs en nocturne au stade d'Ugu

La sélection algérienne de football a effectué samedi en nocturne, au complexe sportif d'Ugu (San Lameer), une séance de décrassage au lendemain de son match face à l'Angleterre (0-0) disputé à Cape Town pour le compte de la 2e journée du Groupe C de la Coupe du monde 2010. Le galop d'entraînement, pas très poussé, servait beaucoup plus à un "décrassage" pour les joueurs au lendemain d'un match très physique disputé face aux Anglais. Le coach algérien, Rabah Saâdane, a d'ailleurs décidé de ménager un peu les joueurs ayant pris part à ce match pour leur permettre de "bien récupérer de leurs efforts", en prévision du troisième match du groupe face à l'équipe des Etats-Unis mercredi (15h30 H. algérienne) au stade Loftus Versfeld de Pretoria.
Avant le début de la séance d'entraînement les joueurs ont fait de brèves déclarations aux journalistes présents au stade d'Ugu, dans lesquelles ils ont mis l'accent sur la bonne dynamique qui anime le groupe actuellement et qu'il qualifie de "bon augure" pour couronner le premier tour avec un bon résultat.
Ryad Boudebouz (20 ans) "nous avons réalisé un bon résultat face à l'Angleterre acquis de surcroît avec la manière. Il nous faudra remettre ça face aux Etats-Unis", a indiqué le joueur qui se dit "satisfait" de sa prestation face aux hommes de Fabio Capello et qu'il allait encore "gagner en confiance, au fil des matches". "Nous avons confiance en nous, face aux grandes équipes on est toujours présents".
Le latéral gauche Nadir Belhadj s'attend, de son côté, à "un grand match" face aux Etats-Unis."C'est une équipe redoutable qui a démontré sa force en revenant au score face à la Slovénie, alors qu'elle était menée 2 à 0. Moralement et physiquement, les joueurs américains sont costauds", a-t-il averti. Néanmoins, les joueurs "sont conscients de la difficulté de la tâche et sont déterminés à rééditer leur prestation mercredi à Pretoria", a ajouté Belhadj qui met l'accent toutefois sur le facteur "récupération" très important avant de livrer le prochain match.
Le milieu récupérateur, Adlène Guedioura, espère que le match contre les Etats-Unis, "l'un des plus importants de ce tournoi, sera abordé avec toute la détermination voulue". "Nous allons tenter de débloquer notre compteur-but lors de cette rencontre et relever le défi qui nous est imposé", a-t-il indiqué, expliquant que les Verts sont en train de "monter en puissance, comme ils l'ont démontré contre l'Angleterre. Gagner avec plus de deux buts d'écart est notre objectif". Pour le nouveau capé de l'équipe algérienne, l'Algérie est une équipe de défis. "Cela fait partie de l'identité de l'équipe nationale d'Algérie", a-t-il estimé, rappelant les performances des Verts lors des éliminatoires jumelées, Mondial-CAN 2010, et son parcours en phase finale de la CAN en Angola où les coéquipiers de Matmour ont réussi à atteindre les demi-finales après une défaite lors du premier match (3-0) devant le Malawi. "Nous comptons rééditer le même scénario ici en Afrique du Sud. Après notre première défaite et le nul face à une équipe bonne anglaise, nous visons une victoire face aux Etats-Unis pour terminer en apothéose le premier tour", a conclu Guedioura.
La sélection algérienne, rappelle-t-on, avait regagné samedi vers 13h30 son camp de base à San Lameer au lendemain de son match face à l'Angleterre (0-0). Les joueurs ont rejoint leur lieu de résidence, le Mondazur Hôtel, dans une bonne ambiance, après leur belle prestation face à l'équipe anglaise qu'ils ont réussi à accrocher de fort belle manière. Les Verts devaient quitter à nouveau leur camp de base à San Lameer, dimanche après-midi, à destination de Pretoria où ils disputeront mercredi (15h30 H. algérienne) leur match face aux Etats-Unis au stade Loftus Versfeld. APS