mercredi 14 juillet 2010

Ligue des Champions d'Afrique:La chasse au TP Mazembe est ouverte

Tenant du titre continental, le TP Mazembe de Lubumbashi aura fort à faire pour conserver cette année sa couronne car les postulants à sa succession sont nombreux et de très grande qualité. Jamais peut-être depuis l’instauration de la Ligue des champions en 1997 le plateau n’avait été aussi relevé : sur la ligne de départ on trouve, outre le club congolais, Al Ahly déjà six fois vainqueur de l’épreuve, Ismaïly, première équipe égyptienne à avoir inscrit son nom au palmarès de l’épreuve, la JS Kabylie,l’Entente de Sétif, l’Espérance de Tunis, autres anciens lauréats, et Heartland FC et Dynamos FC, une fois finaliste chacun.
 
Pour les uns comme pour les autres, il s’agira de prendre le meilleur départ possible dans une phase de poules qui récompense plus la régularité que les coups d’éclat. Cette année, les pronostics sont d’autant plus difficiles à établir que chacune des huit formations part dans la même incertitude, à savoir l’état de forme des joueurs et le niveau d’intégration des nouvelles recrues. Pour les cinq équipes du Nord, la nouvelle saison n’a pas encore commencé et cela fait environ deux mois que la dernière saison s’est achevée. Quant aux autres, qui à cette époque jouaient, il y a eu la trêve réclamée par la FIFA pendant la durée de la Coupe du monde. En conséquence, il est nécessaire de s’en remettre aux matches de préparation livrés çà et là par les équipes en présence.
 
Le TP Mazembe est parti en stage en Zambie où il a livré trois tests face aux Power Dynamos, à Zesco United et aux Nchanga Rangers qui se sont soldés par deux résultats nul et une victoire. Pour l’entraîneur Diego Garzitto la préparation s’est révélée très positive : « nous avons rencontré des équipes d’un très bon niveau et nous avons pu mettre en place le groupe pour notre déplacement à Harare ». Pour les Corbeaux de Lubumbashi, le déplacement dans la capitale zimbabwéenne s’annonce cependant difficile face à un club expérimenté qui n’a pas l’habitude de s’en laisser compter à domicile.
Le deuxième match du groupe A sera un derby nordique entre l’Entente Sétif, finaliste de la dernière Coupe de la Confédération Orange, et l’Espérance redevenue le club-phare du football tunisien après quelques années de piétinement.
 
Le groupe B est celui de l’ogre égyptien Al Ahly toujours en appétit à la veille d’aborder la seconde phase de la Ligue des champions Orange. On va découvrir sous ses nouvelles couleurs Mohamed « Geddo » Nagy qui avait surpris tout le monde en remportant le titre de meilleur buteur d’Angola 2010 bien que remplaçant. Il a choisi le maillot rouge pour poursuivre une carrière qui s’annonce prometteuse. La troupe d’Hossam Al Badri est allée préparer la saison en Autriche et en Allemagne. Elle s’est inclinée à deux reprises face aux Roumains d’Universitatea Cluj (1-2) et aux Hollandais de l’Ajax d’Amsterdam (0-1). Pour son premier match le club cairote se déplace à Owerri sur le terrain d’Heartland FC qui a disputé le 3 juillet son dernier match du championnat 2009-2010 du Nigeria. L’équipe a été battue à Enugu par Rangers International et a dû se contenter d’une huitième place, seize points derrière le nouveau champion, Enyimba. Heartland se souviendra au moment du coup d’envoi que c’est un autre club nigérian, Kano Pillars, qui avait fait chuter l’aigle égyptien, il y a un an, en huitième de finale de la Ligue des champions Orange.

La deuxième équipe égyptienne, Ismaïly accueillera dans le même temps la Jeunesse Sportive de Kabylie dans un autre derby du Nord. Ismaïly qui enregistre le retour du milieu international Hosni Abd Rabou, qui était parti à Dubaï, ne sait toutefois pas encore s’il pourra l’aligner face à la JSK, le certificat de transfert n’étant pas encore parvenu à la fédération. Les Algériens ont préparé ce match à Casablanca, au Maroc, où ils ont passé une dizaine de jours qu’ils ont mis à profit pour intégrer quatre nouvelles recrues.

En regardant la liste des quatre matches de la première journée, on se dit que cela pourrait faire quatre belles finales. Cela vaudra pour les cinq autres journées qui suivront et pour les demi-finales. Autant de ténors réunis en phase finale, non, cela ne s’était jamais vu auparavant. La chasse au TP Mazembe promet d’être haletante.
 
 
 Programme
Groupe A
Dynamos FC (Zimbabwe) - TP Mazembe (RD Congo)
Entente Sétif (Algérie) - Espérance (Tunisie)

Groupe B
Ismaïly (Egypte) - JS Kabylie (Algérie)
Heartland FC (Nigeria) - Al Ahly (Egypte)