jeudi 2 septembre 2010

MC Alger: Omar Ghrib demande pardon a Raouraoua

Après plusieurs jours de l`annonce de la sanction de 2 ans  infligée au coordinateur de la section football du MC Alger, Omar Ghrib, par la commission de discipline de la fédération algérienne de football,  la direction du doyen vient de réagir pour tenter de calmer le jeu en transmettant mardi  31 Aout 2010,  une correspondance a la FAF pour demander la `clémence`.
La sanction rappel t-on a été infligée le 10 Aout dernier après le refus de Omar Ghrib de se présenter au conseil de discipline afin de discuter les faits qui lui sont reprochés a savoir les déclarations incendiaires et les attaques a répétition contre l`instance fédérale et contre le président Mohamed Raouraoua.
Ghrib a dans cette lettre adressée a la FAF nié toutes les déclarations incendiaires faites lors de conférences de presse à plusieurs journaux spécialisés et quotidiens. Une pilule qui serait très difficile a faire passer aux responsables de l`instance fédérale qui ont constaté des attaques a répétitions avant la convocation pour comparaitre au niveau de la commission de discipline, et même après la sanction ou Ghrib avait dit  que` C`est Raouraoua qui devrait être sanctionné`.
La sanction du coordinateur du MC Alger, avait pris effet  à compter du 10 août 2010, en plus d'une amende de 120.000 DA, en application des articles 46 et 77 du Code Disciplinaire
Le coordinateur du MCA s'en etait pris au président de la FAF, Mohamed Raouraoua, pour avoir refusé de récompenser son club après son dernier titre national et de lui remettre son trophée de champion.
La LNF a avait apporte des précisions sur ce «prétendu quiproquo entre la FAF et le MC Alger autour du trophée du champion d'Algérie et d'une éventuelle subvention qui n'aurait pas été remise au club concerné», dans un communiqué diffusé sur son site internet.
«Le championnat d'Algérie s'est terminé le 31 mai 2010, et dès le 1er juin, le MC Alger, champion d'Algérie en titre pour la saison 2010-2011, a reçu les félicitations des instances du football algérien reprises sur les sites officiels de la FAF et de la LNF, comme le veut la tradition.
Pour ce qui est de la remise du trophée au champion, il aurait été inopportun de la part des instances du football de décerner le trophée lors de la dernière journée du championnat, alors que mathématiquement le titre était encore en jeu.
C'est pourquoi il a été décidé de différer la date de remise du trophée avant l'entame du prochain championnat.
Quant à la subvention qui aurait été refusée au club MC Alger, la Ligue nationale de football avait tenue à préciser que depuis la saison 2006-2007, les subventions d'encouragement aux clubs champions d'Algérie n'ont jamais été du fait de la FAF, mais des prérogatives de l'Etat».             
Un changement de 180 degrés donc avec cette lettre du MCa et de Omar Ghrib pouvant être assimilée a une  repentance ce dernier qui a indiqué que ces déclarations  ont été `travestis` par la presse pour le but de `porter préjudice a sa personne`.

Parmi les autres déclarations fortes de Ghrib envers la FAF et niées à présent, on peut citer :

«Je défie Raouraoua et la FAF»
«Raouraoua, c'est de la dictature»
“La FAF n'a aucun respect pour le MCA”
«Il ne cherchait qu’à servir son image à travers l’EN .»

«Raouraoua est une personne qui n’accepte pas la critique»
«Raouraoua n’aime pas les hommes, ni le Mouloudia d’ailleurs, car il nourrit un complexe par rapport à l’histoire de ce club»

Reste à savoir si la commission de discipline de la FAF donnera quand même suite a cette lettre de Ghrib sous couvert de la direction du MC Alger.
Ce dernier  suspendu pour  2 années ne pourra exercer en tant que dirigeant du club algérois et espère une reconsidération de cette sanction et en a appelé a la sagesse des responsables de la fédération.

Lire la lettre de Ghrib a la FAF

M.E