vendredi 5 novembre 2010

Chih Azzadine ( Coach Algérie Féminine): « Nous travaillons et nous apprenons »

Comment jugez-vous la prestation de votre équipe ?
La Guinée équatoriale est une équipe solide. Je dois dire bravo à mes joueuses, parce qu’elles se sont battues du début jusqu’à la fin face à une équipe solide et bien en place. Le résultat est étriqué et cela veut dire que mon équipe est en train de progresser. Mon équipe fera parler d’elle à l’avenir. 

Quels sont les enseignements que vous tirez de ce match ?
Nous sommes à notre troisième participation à une phase finale de la Can.  Nous travaillons et nous apprenons en nous améliorant. Le moment viendra où nous allons tutoyer les sommets. A chaque édition, nous tirons des enseignements. Ce qui nous manque un peut plus, c’est la puissance et l’engagement physique. Nous allons y mettre l’accent pour pouvoir rivaliser les grandes nations de ce football féminin. De toutes les façons, nous avons dérangé de grandes équipes. 
C’est important pour nous, parce que ça va nous permettre de progresser davantage.
Comment allez-vous aborder le dernier match ?Contre le Cameroun, nous allons rentrer sur le terrain avec le même état d’esprit. Si nous jouons de grands matchs et perdons contre des grandes équipes, nous avançons. Nous voulons nous améliorer.
 
Delhoum Sabrina, capitaine de l’Algérie
« Ce n’est pas faute d’avoir essayé »
« Si nous n’avons pas réussi à marquer un but, ce n’est pas faute d’avoir essayé. Nous allons remettre les choses en place, continuer à travailler, parce qu’il nous reste un match. Nous allons nous mettre à fond au cours de ce dernier match contre le Cameroun. Je sais une seule chose, c’est que nous avons beaucoup progressé. Nous n’allons pas baisser les bras et c’est pour cela qu’il nous faut une victoire contre le Cameroun ». In CAF


www.DZinfos.com