mercredi 10 novembre 2010

Coupe de la CAF 2010: Le Nord cherche ses finalistes

Le FUS de Rabat va-t-il réaliser la même semaine la passe de deux ? Samedi dernier il s’est qualifié pour la finale de la Coupe du Trône en battant El Jadida 1-0, un but obtenu sur penalty par Rachid Rokki. Vendredi il va retrouver sur son chemin Al Ittihad de Tripoli pour une place en finale de la Coupe de la Confédération Orange. A mi-parcours le FUS possède un avantage d’un but acquis dans la capitale libyenne où les protégés d’Houcine Ammouta l’avaient emporté par 2 buts à 1.Menant par deux à zéro après 47 minutes de jeu, les Marocains auraient pu rentrer à la maison tranquilles mais en fin de rencontre les Libyens avaient comblé de moitié leur handicap grâce à un but de Younes Shibani.Le FUS devra également laisser dans les tribunes son attaquant nigérien Alhassan Issoufou expulsé à Tripoli juste avant la mi-temps.  
Le FUS de rabat a déjà disputé cette saison sept matches à domicile dans la compétition; il les a tous gagnés contre le Diaraf de Dakar, le Baraka FC de Conakry, le Stade Malien, SuperSport United, Zanaco, Haras El Hodoud et le Club Sportif Sfaxien, seule équipe à avoir inscrit un but à Rabat (2-1). Au total une invincibilité et dix buts marqués contre un seul encaissé. Les Marocains vont tout faire pour que la série ne s’interrompe pas vendredi soir.
Al Ittihad n’a pas connu ces derniers temps la même réussite que son adversaire. Battu chez lui lors de la demi-finale aller, il s’est incliné une deuxième fois, toujours devant son public, le 5 novembre face au Mouloudia d’Alger lors du match aller de demi-finale de Coupe des champions d’Afrique du Nord. Saura-t-il mieux s’en sortir à l’extérieur ? Lors de la phase de poules, le club libyen a signé deux victoires en déplacement à Bamako contre le Djoliba (1-0) et à Niamey contre l’ASFAN (3-1). Auparavant, il avait passé les seizièmes de finale de la Ligue des champions Orange en s’imposant aux tirs au but devant un autre club marocain, le Difaa El Jadida. Mais, cette fois, il a un but à remonter.

Si le Fath Union Sport de Rabat part avec les faveurs du pronostic, la situation est beaucoup moins claire dans l’autre demi-finale. Le CS Sfaxien a démontré qu’il affectionnait cette épreuve, seule équipe à l’avoir remportée à deux reprises (2007 et 2008) depuis sa création en 2004. Il se verrait bien y ajouter une troisième victoire. Il n’a pas joué la dernière journée de championnat, les dirigeants de la fédération ayant décidé de le ménager en vue de son déplacement à Omdurman. Dans son fief, El Hilal gagné tous ses matches sauf un, celui contre Ismaïly (0-1) en huitième de finale aller de la Ligue des champions Orange. Sinon il a dominé Caps United et l’Africa Sport avant de s’imposer un peu plus difficilement contre l’ASFAN, le Djoliba et Al Ittihad. Cela fait plusieurs années que le champion soudanais court derrière une finale et un titre continental qui lui permettrait de rejoindre son voisin et éternel rival, El Merreikh, lauréat de la Coupe des vainqueurs de Coupe en 1989. Devant son public il sera à la fois extrêmement encouragé et terriblement motivé. Remonter un but n’est pas une situation insurmontable pour ceux qui en ont déjà marqué 17 cette année à la maison.
 « Chez eux, ils sont très forts », reconnaît l’entraîneur français de Sfax, Pierre Lechantre qui regrette que les siens n’aient pas pu convertir en buts les occasions qu’ils se sont procurées à l’aller.
En cas de qualification El Hilal égalerait ses performances de 1987 et 1992 lorsqu’il avait accédé à l’ultime rendez-vous de la Coupe des clubs champions, s’inclinant la première fois contre les Egyptiens d’Al Ahly, la deuxième contre les Marocains du Wydad de Casablanca. 

Quels que soient les résultats des demi-finales, le champion sera une équipe du Nord comme en 2005, 2006, 2007 et 2008 et la finale cent pour cent nordique comme en 2006, 2007 et 2008. In CAF
Programme


Vendredi :
Al Hilal (Soudan) – CS Sfaxien (Tunisie) (0-1)


Dimanche :
Rabat FUS (Maroc) – Al Ittihad (Libye) (2-1)