vendredi 18 février 2011

CHAN 2011 / AFRIQUE DU SUD-ALGERIE (0-2) :L'ALGÉRIE TRANQUILLEMENT

L’Algérie s’est qualifiée vendredi pour les demi-finales du CHAN Orange 2011, en battant l’Afrique du Sud (2-0). En demi-finales, mardi, les Fennecs affronteront le vainqueur du match Tunisie - RD Congo.



L’Algérie tient sa demi-finale. Les Fennecs locaux se sont qualifiés en battant avec beaucoup de maîtrise et de réalisme l’Afrique du Sud (2-0), vendredi à Khartoum. Sur la pelouse synthétique du Stade International, ce sont les Fennecs qui prenaient la direction des opérations, se créant une première occasion par Soudani, bien contré par Mokhasi (7ème). Après que Shabangu ait amusé le public par ses pitreries balle au pied, le portier sud-africain s’illustrait de nouveau en sortant de sa lucarne une superbe frappe de Metref (22ème). Le milieu de l’ES Sétif menaçait encore Makhasi sur un coup franc contré (28ème). La pression ne faiblissait pas sur le but sud-africain : sur une mauvaise relance de Mokhasi, Soudani récupérait le ballon aux 30 mètres et décochait une frappe rasante, contraignant le gardien de SuperSport United à une belle manchette (35ème). Entre temps, les Bafana Bafana, fidèles à leur tactique attentiste, n’avaient que peu menacé Zemmamouche : sur coup franc (14ème) puis sur une balle de contre, à l’issue de laquelle Shongwe ratait la conclusion en face-à-face (42ème).
La domination algérienne se trouvait finalement récompensée au moment idéal : très remuant, Djallit était gêné dans la surface par Mokhasi. Le penalty était transformé sans trembler par Maiza (45ème, 0-1). Au retour des vestiaires, les hommes de Simon Ngomane remontaient d’un cran et se faisaient plus pressants. Mais ce sont les Algériens qui se créaient la première grosse occasion. Sur une contre-attaque rondement menée par Hadj Aïssa, rentré à la place de Djallit, la balle échouait à Soudani, qui butait sur Mokhasi (55ème). Les Boys reprenaient leur domination stérile. La punition manquait d’intervenir, mais Metref ratait une grosse occasion de faire le break, seul face au but (80ème). Ce n’était que partie remise. Dans le temps additionnel, ce même Metref profitait d’un bon décalage de Feham pour porter l’estocade (90ème +2, 0-2). L’Algérie, qui a déjà fait mieux que l'objectif fixé par la FAF, rencontrera mardi en demi-finales, le vainqueur du choc entre la Tunisie et la RD Congo, tenante du titre. Excusez du peu…
Le onze algérien : Zemmamouche - Meftah, Laïfaoui (c), Maïza, Yekhlef - Metref, Lemmouchia ; Djallit (Hadj Aïssa, 45ème), Messaoud, Djabou (Feham, 65ème) - Soudani.