vendredi 4 mars 2011

Mohamed Mecherara: la bureaucratie freine le projet du professionnalisme

Le président de la Ligue nationale de football (LNF), Mohamed Mecherara, a estimé vendredi que la "lenteur administrative" est le principal facteur qui freine l'avancement du projet du professionnalisme en Algérie. "La bureaucratie représentée par les lenteurs administratives, est la cause principale qui fait que le football peine à amorcer le vrai professionnalisme. Au niveau du ministère de la Jeunesse et des sports (MJS), il existe une réelle volonté de mettre en place la fameuse mesure entre le MJS et les clubs", a affirmé le patron de la LNF à la Radio nationale.
Il a indiqué qu'il "approuve" les doléances des présidents de clubs qui exigent l'application des mesures promises par l'Etat. "J'approuve à 99% les revendications des présidents qui défendent avant tout les intérêts de leurs clubs respectifs, je suis complètement d'accord avec eux", a-t-il ajouté.
De son côté, le président de la toute nouvelle Association nationale des présidents des clubs professionnels, Mahfoud Kerbadj, avait regretté jeudi dans une déclaration à l'APS la situation actuelle du football professionnel en Algérie. "Je ne dis pas qu'il y a une mauvaise volonté, mais face à ces lenteurs (administratives) et cette bureaucratie il faut faire bouger les choses", avait-t-il dit.
Toutefois, Kerbadj avait affirmé que les clubs contestataires comptaient passer au boycott du championnat, si leurs revendications ne recevaient pas une suite favorable. "D'ici là, si nos doléances n'aurons aucun écho, nous allons boycotter la 1ère journée de la phase retour. Je ne dis pas que dans 15 jours tout sera réglé, mais je veux voir une préoccupation (de la part des autorités) et un début (de changement)", avait-il averti.
Pour Mohamed Mecherara, il est "prématuré" de parler de boycott. "Je ne vois pas quelle est l'utilité de parler de boycott, je pense que c'est prématuré de songer à ce genre de démarche. Les présidents de clubs doivent revenir à la raison, et je suis persuadé que la situation va se débloquer prochainement", a-t-il conclu.
Les modalités de fonctionnement du compte d'affectation spéciale N° 302-135, intitulé "Fonds de soutien public aux clubs professionnels de football", ont été fixées par le décret exécutif N° 11-23, publié au Journal Officiel N°06.