vendredi 15 avril 2011

Le MC Alger ne jouera plus à Bologhine sans l’aval de l’USMA

Désormais, le feuilleton de domiciliation du MCA est loin de connaître son épilogue. Le fait d'avoir joué le derby face au CRB à  Bologhine, n'ouvre nullement le droit au mouloudia d'Alger de recevoir ses hôtes dans ce stade.
En effet les pensionnaires de la villa de Cheraga doivent avoir l'aval de l'USMA pour que leur équipe puisse être domiciliée à Bologhine jusqu'à la fin de saison.
C'est ce que nous avons appris de sources proche du Doyen. Le MCA a adressé officiellement une correspondance à l'USMA à travers laquelle, le premier responsable du club, Ali Haddad a été sollicité pour l'entame des négociations entre les deux parties.
En effet le Mouloudia n'a eu l'autorisation de la part de l'APC de jouer à Bologhine que pour des raisons particulières, et le document délivré par cette instance ne concernait que la rencontre du derby face au CRB.
Il a même fallu l'intervention du wali délégué pour que le match se déroule à Bologhine mercredi,
 et ce face au refus de l'USMA, ce qui est une preuve irréfutable que la bataille de Omar Hammadi est loin d'être gagnée pour le MCA.
Du côté Usmiste, aucune position n'a été prise jusqu'à présent, même si les dirigeants tiennent à faire valoir leurs arguments, pour préserver les intérêts du club.
Il faut s'attendre maintenant que si l'USMA accepte de discuter avec les dirigeants du MCA, les négociations entre les deux parties seront très rudes, après tout ce qui s'est produit la veille de la rencontre MCA- CRB et le bras de fer lancé par les dirigeants du doyen.
A l'USMA, l'attitude observée par les responsables du MCA a été perçue comme étant un défi, et c'est pour cette raison que dans l'entourage du club on s'oppose même à l'idée de laisser le MCA  jouer à Bologhine, faisant de cette affaire une question de principe.
Au Mouloudia, on attend avec impatience une réponse de l'USMA, d'autant plus que pour le match face au  MCE Eulma comptant pour la 16e journée du championnat de ligue 1, prévue le 18 avril à 16h, la Ligue nationale a désigné le stade de Rouiba.
Une domiciliation dont les dirigeants du  mouloudia d'Alger, ont pris acte sans contestation, alors que leur entraineur,  Nourredine Zekri qui avait juré de ne plus retourner dans ce stade devra se résigner, sinon mettre en application ses menaces de quitter le club.