vendredi 20 février 2015

FIFA : Candidat à la présidence, Figo veut un Mondial à 48

luis_figo_candidat

Publié le 20 février 2015 à 21:16 par Toufik O


L’ancienne star portugaise Luis Figo a lancé sa campagne pour la présidence de la Fifa, jeudi à Londres, en proposant une nouvelle formule pour le Mondial: deux tournois à 24 équipes disputés simultanément sur deux continents différents.


Cette réforme a pour but de «donner du poids aux équipes non-européennes», a expliqué l’ancien meneur du Real Madrid, 42 ans, lors d’une présentation au stade de Wembley. Les deux tournois à 24 seraient suivis d’une phase finale organisée dans un seul pays.


Figo a proposé aussi que la moitié des revenus de la Fifa soient distribués directement aux fédérations nationales qui auraient pour mission de développer le football de base. Il souhaite également rétablir l’ancienne règle du hors-jeu, qui s’appliquait naguère à tous les joueurs, même à ceux qui ne faisaient pas action de jeu.


Le Portugais s’est aussi déclaré favorable à un débat public entre les quatre candidats, le président sortant Sepp Blatter, le Néerlandais Michael van Praag et le Jordanien Ali bin Al Hussein. L’idée avait déjà lancée il y a un mois par le candidat jordanien.


L’ancien Ballon d’Or est resté prudent sur le litige qui oppose la Fifa aux ligues portugaise et espagnole suite à la décision de la Fédération internationale d’interdire la propriété des joueurs par des tiers à partir du 1er mai.


Les ligues de football professionnel de l’Espagne et du Portugal, dans lesquelles cette pratique est encore en vigueur, avaient contesté cette décision devant la Commission européenne début février.


«Je pense qu’actuellement la meilleure chose est d’attendre de voir comment cela est mis en oeuvre et de voir la réaction de la justice pour décider ce qui est le plus approprié» , a estimé le Portugais, ancien joueur du FC Barcelone et du Real Madrid.


Interrogé sur l’incident raciste impliquant des supporteurs de Chelsea dans le métro parisien mardi en marge d’un match de Ligue des champions contre le Paris SG, Figo a demandé des «sanctions très dures» , jugeant que la Fifa «fait un travail fantastique sur les questions de racisme, mais (qu’il s’agit) d’un problème de notre société.»


L’élection de la présidence de la Fifa est prévue le 29 mai.


AFP



Respectez-vous les uns les autres dans vos commentaires et merci de rester dans le sujet de l'article, faute de quoi la modération se permet de supprimer les messages et/ou de bannir les utilisateurs concernés.