samedi 28 février 2015

Infrastructure : Nouveau complexe sportif de Tizi-Ouzou pour début 2016

infrastructure-nouveau-complexe-sportif-de-tizi-ouzou-pour-debut-2016

Publié le 28 février 2015 à 15:56 par Amar K


Le complexe sportif de Tizi Ouzou, comprenant notamment un stade de football de 50.000 places couvertes, sera réceptionné « début 2016 », a annoncé, samedi, le ministre des sports, Mohamed Tahmi.


Le ministre qui a visité le chantier de réalisation de cette infrastructure sportive implantée à Boukhalfa (sortie ouest de la ville), a déclaré que le chantier enregistre un « avancement très appréciable » grâce aux moyens humains et matériels mobilisés pour ce projet, ajoutant que le « stade sera opérationnel dans les premiers mois de l’année 2016 ».


Ce projet, inscrit en 2005 et lancé en réalisation en 2010, a été confié à un groupement d’entreprises algéro-espagnol. Il s’agit de FCC-Construction pour l’Espagne et ETRHB Haddad, pour l’Algérie. L’entreprise espagnole qui faisait face à des problèmes internes (difficulté d’approvisionnement du chantier en matériaux, lenteur de la cadence de travaux…), s’est vu retirer le contrat, ce qui a considérablement retardé le projet, rappelle-t-on.


M. Tahmi a indiqué à ce propos que « les conditions n’étaient malheureusement pas réunies. Il y avait de nombreux problèmes internes au groupement auquel était confié ce grand projet qui demande beaucoup de moyens et de technicité », expliquant que son département a ouvré pour que des solutions soient trouvées à l’intérieur du groupement d’entreprises en charge de réaliser ce stade sans qu’il y ait préjudices, notamment sur le plan financier et les délais de réalisation.


Après la résiliation du contrat de FCC-Construction, le chantier a connu une baisse de cadence. L’effectif, affecté à ce projet et qui était d’environ 400 ouvriers, a chuté à 120 seulement suite au départ de l’entreprise espagnole.


Son remplacement, en septembre 2014, par une entreprise turque, MAPA Insaat ve ticaret, a permis de relancer le chantier.


Actuellement, un effectif global de 718 ouvriers intervient sur le chantier qui enregistre un taux d’avancement global de 45%, dont 35% pour le stade de football de 50.000 places, 50% pour le stade d’athlétisme et 25% pour le terrain de réplique, les aménagements extérieurs et les voiries et réseaux divers (VRD).


Cet effectif passera, prochainement, à 1.448, a-t-on appris sur place.


« Le projet du stade a redémarré sur des bases nouvelles et ça sera l’un des meilleurs stades que l’Algérie aura construit ces dix dernières années », a assuré le ministre.


APS

Photos : Stade Abdelkader Khalef (Facebook)



Respectez-vous les uns les autres dans vos commentaires et merci de rester dans le sujet de l'article, faute de quoi la modération se permet de supprimer les messages et/ou de bannir les utilisateurs concernés.