samedi 4 avril 2015

CAF Cup : Bangoura (entr. Horoya): « On n’a pas été réaliste. »

bangoura_entr_horoya-ac

Publié le 4 avril 2015 à 17:36 par Toufik O


Vainqueur à l’aller (1-0) sur penalty au bout du temps additionnel face à l’ASO Chlef, le Horoya AC (Guinée) s’est incliné sur le même score face au représentant algérien hier en 16èmes de finale retour de la Coupe de la Confédération Africaine au Stade Boumezrag de Chlef avant de céder lors de la séance des tirs au but.


En conférence de presse d’après-match, l’entraîneur de la formation guinéenne Kanfory Lappé Bangoura a renconnu la supériorité de l’équipe algérienne tout en saluant la production de ses joueurs. « L’adversaire c’est vrai il a été vivace, il a été agressif, a expliqué Bangoura, cité par foot224. Je pense qu’on a produit du football, on a tenté. Mais on n’a pas été beaucoup présent devant, on n’a pas été réaliste. »


Alors que le scénario du match aller a été en faveur de son équipe avec un pénalty sifflé dans les ultimes instants du match, l’entraîneur guinéen a pointé du doigt l’arbitrage pour expliquer la défaite concédée hier: « Je pense que le but si vous avez les images, c’était une faute qui n’avait pas sa place et le gardien a été agressé, il est quand même blessé pour qu’il y est le but. Mais je pense qu’on va parler aussi de l’arbitrage en Afrique qui fait beaucoup de soucis, surtout quand vous jouez et toutes les fautes c’est contre vous. »


En 8èmes de finale, l’ASO sera opposée aux Tunisiens du Club Africain. Le représentant tunisien, qui compte dans ses rangs deux Algériens (Djabou et Belkaroui) s’est, pour rappel, qualifié sans jouer face aux Dolphins du Nigeria.


DZfoot.com



Respectez-vous les uns les autres dans vos commentaires et merci de rester dans le sujet de l'article, faute de quoi la modération se permet de supprimer les messages et/ou de bannir les utilisateurs concernés.