mercredi 29 avril 2015

Les «trucks» règnent en maîtres

Dans le domaine des véhicules utilitaires, les tracteurs (trucks) de différentes marques exposés au salon d’Oran règnent en maîtres. «Qu’est-ce que vous voulez ! C’est le plus grand et le plus beau», s’exclame Abderrahmane Mairi (directeur commercial  de Saida, représentant Scania) en désignant le Streamline routier 460 CV.

«Nous sommes chers, à partir de 11 millions de dinars,  mais nous avons des clients fidèles  à la marque», explique-t-il. Un communiqué de presse préparé à l’occasion de la tenue du salon annonce l’ouverture récente d’une agence de vente à Mascara, juste après celle de Batna, la société Saida qui représente la marque suédoise étant déjà dotée de deux succursales, une à  Alger et l’autre à Sétif.

Ce concessionnaire dispose, lui aussi, d’un camion atelier mobile pour assurer assistance et maintenance chez le client, mais l’ouverture de la nouvelle agence permet surtout de fournir, pour la première fois à l’ouest du pays, de la pièce de rechange d’origine. Le produit provient de France où il est juste monté, précise-t-on à ce sujet car le gros des pièces sont fabriquées par la maison-mère, en Suède. La fabrication par la maison-mère concerne aussi les camions Renault importés de France et représentés par un concessionnaire basé dans la zone industrielle d’Es Sénia.

Celui-ci  n’a rien à voir avec la filière automobile, même si la Symbol montée en Algérie est exposée dans le même stand à titre publicitaire.  Dans la même catégorie des tracteurs, Talbi Lotfi, chef des ventes chez  Maghreb Truck Company, met en avant le montage en Algérie des tracteurs de marque Man, ce qui explique un prix relativement bas comparé à ceux pratiqués par ses concurrents. Même constat chez Hyundai, dont le stand est parmi les plus fournis et propose une large gamme de produits.

Présenté comme une nouveauté lors de l’édition précédente, le Ford Cargo fabriqué en Turquie par le constructeur américain est revenu cette année  avec la même ambition de séduire une clientèle nouvelle. Il faut dire que dans le domaine des tracteurs routiers, la concurrence se joue dans une large mesure sur le confort et les services annexes comme cette tentative de séduction par le wifi intégré. Cet aspect est important si on prend en considération le fait qu’en Algérie, le gros du transport se fait par route.