lundi 20 avril 2015

Ligue 1 : Valdo (entr. adj. MCA) ravi d’avoir enchaîné 4 succès

valdo_entr-adj_mca

Publié le 20 avril 2015 à 18:23 par Toufik O

L’entraîneur-adjoint du MC Alger, le Brésilien Valdo, s’est dit réjoui d’avoir réussi le pari de remporter quatre victoires de suite en championnat de Ligue 1 algérienne de football, permettant ainsi à son équipe de s’extirper provisoirement de la zone rouge qu’elle occupait depuis de longs mois.

«Je me suis engagé devant le président du MCA (Abdelkrim Raissi, ndlr) de faire carton plein lors des quatre précédentes rencontres du championnat, un pari gagné et je suis très heureux aujourd’hui», a déclaré à l’APS l’ancien meneur de jeu du Paris St-Germain (L 1, France) à l’issue du match qui a vu les siens l’emporter à domicile face au CR Belouizdad (3-0), vendredi à huis clos dans le cadre de la 25e journée du championnat. Il s’agit de la quatrième victoire de rang des Vert et Rouge qui avaient entamé leur belle série en battant à domicile l’USM Bel Abbès (1-0), puis l’ES Sétif (1-0), toujours au stade Omar-Hamadi, avant de revenir avec une précieuse victoire du terrain de la JS Kabylie (2-1) et d’enchaîner avec ce succès face aux voisins belouizdadis.

«Le président lui-même ne croyait pas trop à mon pari, mais personnellement, j’étais sûr de relever le défi parce que j’avais remarqué en mes joueurs une réelle volonté de sauver le club de la relégation» , a encore dit l’ancien célèbre international brésilien. Grâce à cette performance, le MCA, privé dans ce match des services de deux titulaires habituels (Karaoui et Chita), remonte à la 9e place au classement avec 33 points.

Les gars de Bab El Oued confirment pour l’occasion leur belle forme affichée depuis le début de la phase retour et confortent leur statut de meilleure équipe de la seconde manche du championnat. Cette montée en puissance des Mouloudéens, que beaucoup d’observateurs voyaient en Ligue 2 la saison prochaine au vu de leur parcours catastrophique pendant la phase aller (11 points en 15 matchs), Valdo l’attribue à «l’esprit du groupe retrouvé».

«Si nous avons réussi à revenir de loin, c’est grâce notamment à l’esprit de groupe qui manquait tant à l’équipe au cours de la première partie du championnat. Nous avons beaucoup travaillé là-dessus depuis notre arrivée au club à la fin de l’année dernière, et cela commence par payer. Vous avez peut-être remarqué que parfois ce sont les remplaçants qui font la différence» , a encore estimé Valdo, tout heureux. Le technicien brésilien avait rejoint le MCA en décembre dernier en compagnie de l’entraîneur portugais, Artur Jorge, que la direction du vieux club de la capitale a recruté pour succéder à Boualem Charef, démis de ses fonctions pour mauvais résultats.

Et même si les coéquipiers d’Abderrahmane Hachoud ont bien soufflé en enchaînant les victoires, Valdo estime que les siens ne sont pas encore tirés d’affaire, mettant en garde contre tout relâchement. «Nous avons certes bien réagi, mais nous n’avons pas encore assuré notre maintien de manière définitive. Il faudra poursuivre sur cette voie», a-t-il averti, tout en insistant pour tourner la page du CRB et se préparer d’ores et déjà pour l’autre derby contre l’USM Alger, samedi prochain au stade Omar-Hamadi à huis clos en raison de la sanction infligée aux Usmistes lors de la précédente journée. «Face à l’USMA, ce sera un tout autre match. Dommage que la partie se déroulera sans la présence du public», a-t-il regretté.

APS

Respectez-vous les uns les autres dans vos commentaires et merci de rester dans le sujet de l'article, faute de quoi la modération se permet de supprimer les messages et/ou de bannir les utilisateurs concernés.