mardi 21 avril 2015

Peugeot : La 308 R Hybrid exposée au salon de Shanghai

La Peugeot 308 R Hybrid sera parmi les voitures les plus attendues au Salon de Shanghai, qui ouvre ses portes au public du 22 au 29 avril. Grâce à la polyvalence de sa plateforme EMP2, Peugeot Sport a développé une nouvelle chaîne de traction hybride essence plug-in.
La puissance de ce bolide de la marque au lion est de 500 ch, pour un couple maximal de 730 Nm et un rapport poids/puissance qui s’établit à 3,1 kg/ch.

Avec une telle puissance et quatre roues motrices, la Peugeot 308 R Hybrid atteint 250 km/h, vitesse limitée électroniquement, franchit le 0 à 100 km/h en à peine 4,0s pour des émissions 70 g/km de CO2. «La Peugeot 308 est un véritable succès commercial. Elle a déjà été couronnée par 24 récompenses, parmi lesquelles le prestigieux ‘‘Car of  the Year 2014’’. La Peugeot 308 affirme son caractère de global car avec le lancement de la nouvelle 308S en Chine. Enfin, la 308 R Hybrid fait d’elle le modèle iconique de la marque», estimait Maxime Picat, directeur général de Peugeot.

Pour atteindre cette performance, Peugeot Sport a dû faire appel à son expertise technique et son palmarès en compétition pour déterminer les caractéristiques des composants et leur emplacement idéal. La chaîne de traction réunit ainsi trois sources de puissance pouvant motoriser le véhicule indépendamment les unes des autres. Il s’agit du quatre-cylindres essence 1.6L THP 270 S&S, moteur à la puissance spécifique la plus élevée au monde pour cette cylindrée, d’une «machine électrique», d’une puissance de 115 ch, reliée à la boîte de vitesse à 6 rapports, et d’une autre «machine électrique», de mêmes caractéristiques, sur le train arrière.

Chaussant des pneumatiques 235/35 R19, montés sur des voies élargies de 80 mm, la 308 R Hybrid est équipée d’un système de freinage à la hauteur des performances avec, à l’avant, des disques ventilés de 380 mm de diamètre pincés par quatre pistons et à l’arrière des disques de 290mm.

Ainsi, pour garantir un comportement dynamique irréprochable les masses sont recentrées et abaissées au maximum. La batterie Lithium-Ion de 3 kWh à l’excellent ratio puissance/compacité est disposée sous les sièges arrière à la place du réservoir d’essence. D’un volume de 50 litres, celui-ci se trouve désormais implanté dans le coffre et coiffe la machine électrique arrière et les deux transformateurs.

Dans leur quête de la perfection, les ingénieurs de Peugeot Sport ont revu la conception du fond du réservoir afin qu’il épouse au plus près les éléments techniques. Ce sont ainsi quelques millimètres supplémentaires gagnés en hauteur au bénéfice de la performance. Le sélecteur disposé sur la console centrale commande les quatre modes de conduite : le mode Hot Lap, le plus performant, délivre l’intégralité du potentiel des trois sources de puissance pour atteindre un total de 500 ch et le couple maximal de 730 Nm.

Le mode Track délivre 400 ch et 530 Nm, principalement par le moteur essence et la machine électrique arrière. La machine électrique avant agit comme un boost complémentaire lors des accélérations. Le mode Road est particulièrement destiné à un usage routier avec une puissance de 300 ch et un couple de 400 Nm. Le moteur essence délivre tout son potentiel, la machine électrique arrière l’assiste lors des accélérations, alors que la machine électrique avant n’intervient pas.

Le mode ZEV fait prioritairement appel à la machine électrique arrière pour propulser la Peugeot 308 R Hybrid. L’habitacle de cet engin est riche de quatre baquets tendus d’un cuir fauve patiné. On découvre l’architecture innovante du Peugeot i-Cockpit, le volant compact gainé de cuir perforé et frappé du logo 308 R Hybrid. A proximité immédiate, les palettes au volant lui permettent de commander la boîte de vitesse à six rapports du bout des doigts.