dimanche 15 novembre 2015

TAN 2-2 ALG | Analyse : Ce qu'il faut retenir

photo_en_14112015_005

Equipes Nationales

Publié le 15 novembre 2015 à 11:46 par M-A D

Christian Gourcuff est-il en train de se rendre compte qu'on ne peut pas toujours espérer faire du beau jeu en Afrique ? En tout cas après une première mi-temps catastrophique il quoiqu'il en dise fini par lâcher son sacro-saint 4-4-2 après l'heure de jeu pour revenir au 4-3-3 version Halilhodzic et jouer les contre-attaques.

photo_mandi_belkaroui_15112015L'axe défensif est réellement défaillant, avec un Aïssa Mandi diminué et un Carl Medjani dépassé à ce poste, il faut d'urgence trouver une solution alternative. Celle-ci peut venir de Belkaroui dont le sélectionneur a expliqué qu'il offrait des garanties, mais il faut aussi une reconfiguration de la récupération.

Les actions les plus dangereuses des Tanzaniens ne sont pas venues des côtés malgré les rushs du trois-quart aile Ulimwengu (n°11) qui n'a jamais vraiment réussi à déborder Ghoulam certes, mais qui passait très facilement dans son dos entre lui et Medjani.

Samatta enfonçait avec une facilité enfantine les lignes algériennes, il rentrait comme dans du beurre entre Taider et Guedioura avant de ridiculiser qui Medjani, qui Mandi, tous incapable de l'arrêter.

Certes les conditions de jeu, la chaleur et le terrain on donné beaucoup de mal aux joueurs, mais les changements opérés en seconde période avec un renfoncement du milieu avec la sortie de Belfodil on permit enfin de poser le jeu et d'arrêter le jeu de massacre consistant à balancer de longs ballons devant.

Pourtant les choses se sont vraiment améliorées à l'heure de jeu, lorsque Medjani a été replacé au milieu en sentinelle devant la défense pour prendre en chasse le n°10 des Taifas Stars (Samatta). Bien que Christian Gourcuff n'aime pas cette solution qu'il estime moins ambitieuse dans le jeu, elle s'est avérée des plus efficaces pour impulser des contres.

ZEFFANE - MANDI - BELKAROUI - GHOULAM
MEDJANI
MESLOUB - GUEDIOURA
MAHREZ - BENTALEB
SLIMANI

photo_zeffane_mahrez_15112015L'intelligence de jeu d'un Mesloub qui s'affirme de plus en plus comme un joueur très intéressant, est plus précieuse dans l'entrejeu que sur les côtés comme il a été placé en début de match. Cette configuration donne aussi plus de liberté aux arrières qui peuvent être couverts par un récupérateur sans dégarnir l'axe.

Enfin le jeu de Slimani, dont Gourcuff n'est vraiment pas un fan, s'accommode assez mal d'un second attaquant à côté ou derrière lui tant il aime occuper tout le front de l'attaque par ses courses et son pressing incessant. De plus son profil de dévoreur d'espaces fait qu'il est plus à l'aise à la réception de longs ballons que de petites passes dans les pieds.

photo_tactique_15112015_003

photo_tactique_15112015_001

photo_tactique_15112015_002

DZfoot.com



Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed