dimanche 1 novembre 2015

USM Alger : Des regrets mais pas de quoi rougir

photo_mazembe_usma_01112015

Coupes

Publié le 1 novembre 2015 à 01:09 par M-A D

L'USM Alger a perdu chez elle la manche aller de la finale de la Champions League face à l’expérimentée équipe du TP Mazembe, sur le score de 1-2.

> CAF Champions L. : USM Alger 1-2 TP Mazembe

Malgré une possession de jeu de près de 70%, les joueurs de Miloud Hamdi se sont montrés incapables d'inquiéter le gardien Kidiaba, si ce n'est sur deux ou trois actions, alors qu'en face, Zemmamouche a dû stopper pas moins d'une dizaine de tentatives.

L'USM Alger a pourtant bien débuté et les deux ailiers, Benmoussa à gauche et Ferhat à droite, ont bien joué leur rôle, mais ce fut principalement sur les contre-attaques que les Rouge et Noir ont été faibles, avec un duo El Orfi - Koudri loin d'être efficace pour protéger un axe défensif fragile, où Khoualed aura repoussé l'échéance pratiquement tout seul jusqu'à l'épuisement.

Evidemment, l'absence de Belaili a lourdement pesé, Beldjilali, pas tout à fait remis de sa blessure au dos, n'a pas pu faire oublier le n°10 suspendu pour consomation de produits illicites, qui faisait gagner l'équipe à lui tout seul dans les tours précédants. Pourtant, les Algérois ont des ressources, comme le prouve le très joli but de Seguer, qui laisse un maigre espoir pour le match retour.

Malgré les défaillances et face à une équipe expérimentée où se côtoient des joueurs de cinq nationalités différentes, rien n'est impossible, la JSK ou Sétif dans un passé récent ont marqué des buts à Lumumbashi.

Schéma : 4-2-3-1

Zemmamouche : Un très grand match, dans la lignée de ses prestations dans la compétition cette saison.

Boudebouda : Il a alterné le bon et le moins bon, de la concentration mais des erreurs aussi.

Benayada : Physiquement au point, de la justesse technique.

Mazari : Toujours très lourd dans ses déplacements, pas l'idéal face aux  vifs Samatta et Kalaba.

Khoualed : Il a tenu la baraque pendant 78 minutes jusqu'au second penalty.

El Orfi : Pratiquement inexistant, il obtient l'expulsion de Kalaba mais commet une main stupide dans la surface et un carton rouge qui annule l'avantage numérique.

Koudri : Beaucoup d’énergie mais trop brouillon.

Benmoussa : Toujours très vif, mais ses centres ne sont pas toujours bien ajustés.

Ferhat : En jambe, il a tenté quelques débordements intéressants mais trop peu alimenté.

Beldjilali : Très peu en vue, il était assez isolé au milieu entre les deux lignes du TP Mazembe. Remplacé à la mi-temps.

Nadji : Il s'est démené comme il a pu mais n'a eu aucune balle intéressante, si ce n'est une tentative de retourné dans les arrêts de jeu.

Chafai : Il a remplacé Mazari, si il est plus vif, il est moins agressif au contact.

Seguer : Le remplaçant de luxe de l'équipe a fait ce qu'il fallait avec un très joli but à la clé.

Aoudia : Très peu d'impact sur le jeu même si il est passeur pour Seguer

 

DZfoot.com



Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed