mardi 1 décembre 2015

C Road de Renault Trucks séduit Béjaïa Logistique

Béjaïa Logistique, filiale du Groupe Ifri, spécialisée essentiellement dans le transport routier de marchandises, vient de renouveler sa confiance au constructeur français Renault Trucks en passant commande pour 159 véhicules essentiellement de la gamme C Road, camions destinés pour les grandes distances.

La cérémonie de remise des clés, pour une première livraison de 94 camions, a eu lieu jeudi dernier au siège de la société, se trouvant à la zone industrielle de Taharacht à Akbou, en présence de Philippe Clément, directeur général par intérim de Renault Trucks Algérie (RTA) et de Kamel Djebara, directeur général de Béjaïa Logistique (BL).

La cérémonie a été l’occasion de découvriæ©r le C Road 4x2-440 cv, nouveau véhicule qui vient renforcer le parc de BL. «C’est un véhicule de 440 chevaux équipé d’une boîte de vitesse robotisée optidriver, qui augmente et le confort et la sécurité du chauffeur. Une boîte robotisée rapporte un gain substantiel en termes de consommation (de gasoil, ndlr). Ce véhicule est doté aussi d’une suspension automatique arrière et de freins électroniques. Il répond tout à fait aux nouvelles exigences du nouveau cahier des charges des concessionnaires», explique Patrick Onolfo, directeur commercial de RTA.


OPtidriver

«L’optidriver, c’est un confort supplémentaire et un complément de sécurité non négligeable puisque le chauffeur garde les deux mains sur le volant. C’est également des gains en termes d’embrayage puisque tout est piloté par un calculateur électronique», ajoute-t-il à El Watan. Selon lui, ce tracteur est équipé de suspension automatique et d’un certain nombre d’équipements complémentaires que l’on ne retrouve pas dans les autres véhicules du genre en circulation en Algérie.

«C’est une attente du marché qui n’est pas encore orienté sur ces développements technologiques, mais qui ne saurait tarder puisque le transport se professionnalise ici en Algérie avec des plateformes logistiques. Je pense que tous les véhicules seront équipés d’optidriver», prévoit-il. Pour Philippe Clément, qui est aussi en charge de la direction après-vente des services de RTA, cette cérémonie représente «un moment important qui marque une transition et un partenariat». Ce partenariat né en 2008, année de la création de BL, se renouvelle pour la quatrième fois avec ce récent contrat qui entre dans le cadre du renforcement de la flotte de cette filiale du groupe Ifri.

Connue pour s’être imposée dans le secteur du transport routier national, Béjaïa Logistique a étendu son activité à la location d’engins et de matériel du BTP et à la manutention et la location de véhicules. Kamel Djebara estime que «la force de frappe» de la société qu’il dirige «est l’importance de la flotte composée de plus de 230 poids lourds à la pointe de l’innovation». Et la société, qu’il présente comme «une référence dans le domaine du transport routier», ne compte pas s’arrêter en si bon chemin, puisqu’elle projette de renforcer sa flotte avec plus de 400 véhicules sur les trois prochaines années.

Objectif : un parc, une marque

«La valeur ajoutée de notre société, c’est le fait d’appartenir au groupe Ifri qui fait désormais partie des deux grands groupes privés en Algérie et qui possède une force de frappe considérable en matière de capacité d’investissement», n’omet pas de mentionner ce jeune responsable.

«Depuis la création de Béjaïa Logistique, nous avons travaillé avec plusieurs marques. Aujourd’hui, nous voulons unifier notre parc roulant. Nous voulons que nos mécaniciens se focalisent sur une seule marque, cela est en rapport avec leur savoir-faire, en relation avec les pièces de rechange, la gestion, etc. Nous avons fait un TCO (tableau comparatif des offres) des marques par rapport au matériel et au service après-vente et depuis quatre ans c’est à chaque fois Renault qui l’emporte», déclare, confiant, à El Watan, Kamel Djebara. Selon Patrick Onolfo, Renault Trucks Algérie gère un stock de pièces de rechange de «plus de 5000 références».

Constructeur de véhicules industriels, Renault Trucks développe depuis les deux dernières années un autre segment de son plan d’action. «On n’est plus simplement constructeur et fournisseur de véhicules industriels, nous sommes passés au statut de fournisseur mondial de solutions de transport complètes», dit à El Watan Philippe Clément. Le partenariat avec BL inclut justement la fourniture de solutions notamment dans son aspect formation. «Nous allons faire de la formation aux chauffeurs, au niveau des ateliers de Béjaïa Logistique, au niveau 1 de compétence.

Nous allons mettre ensuite à disposition tout notre réseau de concessionnaires qui est le plus étoffé en Algérie aujourd’hui», ajoute Philippe Clément.