jeudi 10 décembre 2015

CAN U23 : Korichi, "Hommage au staff et aux joueurs"

photo_korichi_10122015

Equipes Nationales

Publié le 10 décembre 2015 à 15:53 par M-A D

Le directeur technique nationale et chef de la délégation algérienne à la CAN des U23 au Sénégal revient dans cet entretien sur les résultats de cette sélection et la problématique de la formation en Algérie.

L'équipe nationale U23 est qualifiée pour la finale de sa CAN et aux Jeux Olympiques de Rio 2016, quel est votre sentiment ?

Pour la première fois qu'on m'a confié cette responsabilité, elle est vraiment lourde. Il fallait gérer toute cette délégation et essayer de mobiliser tout le monde vers le seul objectif, c'est à dire la qualification aux Jeux Olympiques.

El Hamdoullah on y est arrivé. Je rend un grand hommage au staff technique, aux joueurs mais aussi à la fédération qui a mis des moyens énormes pour essayer de créer ce petit détail qui peut faire la différence.

Heureusement maintenant notre objectif est atteint et comme on dit l’appétit vient en mangeant, on essayera donc de remobiliser le groupe pour décrocher le titre de champion d'Afrique puisqu'il est dans nos cordes.

Cette équipe est montée par étape, pourtant pas grand monde ne croyait en elle

Ceux qui ne pensaient pas que cette équipe pouvait aller loin, ce sont les gens qui étaient loin de cette équipe. Moi qui était très proche d'elle, qui la connait depuis qu'elle a été créée il y'a près de deux ans, je sais que tout les moyens ont été mis à la disposition du staff, j'avais donc l'espoir que cette équipe pouvait aller chercher quelque chose.

Surtout que la majorité de cette équipe, ce sont des joueurs titulaires dans leurs clubs de Ligue 1 ou Ligue 2. Ce volume de compétition, c'est un détail qui a fait la différence. Je rends donc un grand hommage aux joueurs aussi qui ont été très disciplinés sur le terrain sur le plan tactique, du premier match jusqu'à aujourd'hui.

Je pense que la force de cette équipe, en plus de ce qui est tactique et technique, c'est la concentration et la rigueur.

Une grande partie de l'équipe est passée par les académies de la FAF, elle a d'ailleurs décidé de les relancer, qu'en pensez-vous ?

Nous sommes maintenant entrain de récolter les fruits de cette académie, il y'a 11 joueurs qui y sont issus. Pourquoi ça a marché, parc qu’une nouvelle fois ces joueurs ont eu une volume d'entrainement très conséquent et de qualité et un volume de compétition important puisqu'ils étaient intégrés au championnat de 3e division.

C'est donc grâce à un bon encadrement et un volume de jeu et de compétition élevé qu'on obtient. Il faut en tirer les leçons, au niveau des clubs, au niveau de la fédération et en l'absence des centres de formation et d'une prise en charge plus ou moins sérieuse au niveau des clubs, la fédération est obligée de relancer les académies pour essayer de représenter notre pays dans les différentes manifestation continentales ou internationales, avec un effectif qui peut réaliser des résultats.

Et en attendant le lancement des centres de formation, comme ça la fédération s'occupera beaucoup plus de tout ce qui est formation, développement et équipes nationales et non pas la formation des joueurs.

Posté par dzfoot sur jeudi 10 décembre 2015

DZfoot.com



Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed