mardi 1 décembre 2015

Essai du nouveau Citroën Berlingo

Que ressent le conducteur au volant du nouveau Citroën Berlingo? El Watan l’a essayé pour vous, jeudi 26 novembre, sur le long trajet autoroutier reliant Alger à Tlemcen. De prime abord, une sensation de confort. Et puis un sentiment de sécurité sur la route attestant une bonne robustesse de ce ludospace françai

L’aérodynamisme très optimisé confère à ce nouveau modèle une totale sérénité à la conduite et une remarquable précision de guidage. C’est clair : le comportement routier et la modularité ont été améliorés. Ses concepteurs ont misé sur trois référents : design, confort et technologie.
C’est une évolution en douceur, le nouveau modèle n’ayant pas subi de grands changements. Les ingénieurs de Citroën se sont contentés de petites et subtiles retouches esthétiques.

L’idée est qu’il soit à la fois «moderne et facile à vivre». «Que ce soit en version multispace ou en utilitaire, le Berlingo est la référence du ludospace. En témoignent les 30 000 ventes réalisées, depuis 2008, en Algérie et les 3 millions ventes assurées à travers le monde», se félicite Patrick Coutellier, DG de l’EURL Saïda, qui s’exprimait, vendredi dernier, lors d’une conférence de presse tenue à l’hôtel Renaissance de Tlemcen. Sans changer de génération, cette nouvelle version a été améliorée avec notamment un traité stylistique de la face avant dans l’esprit des autres modèles de la marque.

Pas grand-chose ne change à l’extérieur, si ce n’est la face avant qui reprend les codes stylistiques de la maison Citroën. Le Berlingo restylé adopte ainsi une nouvelle face avant plus affirmée : un nouveau bouclier avec des feux diurnes à LED repositionnés et une nouvelle grille de calandre.

Son design évolue avec une face avant subtilement renouvelée, à la fois sobre et moderne. Un nouveau bouclier aux lignes tendues et une calandre plus basse et plus large sont bien remarquables. Le nouveau citroën Berlingo est proposé en trois finitions : Live (1.6 e essence 110 cv – 1.6 Hdi 75 cv- 1.6 Hdi 92 cv), Feel XTR (1.6 Hdi 92 cv) et Shine (1.6 Hdi 92cv). Renouvelé de fond en comble en 2008, avec notamment des dimensions à la hausse (jusqu’à 4,1m3), le Berlingo conforte sept ans après sa bonne habitabilité. A bord, le ludospace se pare d’un nouveau garnissage. Le traitement des matériaux employés est un plus qualitatif.

L’intérieur est davantage modulable. Les sièges passagers sont rabattables, repliables et amovibles. Avec des sièges-arrière indépendants, une lunette ouvrante, la nouvelle déclinaison atteint une habitabilité record, doublée d’une très utile polyvalence conférée notamment par une grande modularité des assises.

Le Berlingo gagne aussi en espace de chargement si nécessaire. Facturée à partir de 1,9 million de dinars, la version utilitaire dispose d’une belle silhouette et s’offre des motorisations et des équipements adaptés à chaque usage. La cabine est modulable pour pouvoir accueillir trois personnes à l’avant, le siège passager latéral étant escamotable, d’où une plus grande capacité de chargement. A ce choix assez diversifié s’ajoute une large palette de motorisations efficientes, doublée de quelques avantages exclusifs dans la catégorie. Et ce n’est pas tout : ce subtil restylage intègre aussi des technologies dernier-cri.

Le nouveau-né du ludospace Citroën dispose aussi de nouveaux équipements dont le récent système de freinage automatique d’urgence, une caméra de recul et un dispositif d’aide au stationnement. Le ludospace s’offre aussi un régulateur de vitesse, un allumage automatique des feux, une assistance au démarrage en pente, un système anti-patinage et, cerise sur le gâteau, une nouvelle tablette tactile 7’’, dédiée aux enfants. Bref, le nouveau Berlingo entend renforcer son air de famille.