dimanche 13 décembre 2015

Euro 2016 : Le tirage des six groupes

euro2016

Divers

Publié le 12 décembre 2015 à 23:03 par HMF

Au Palais des Congrès de Paris, la main innocente de David Trezéguet a placé la France et la Suisse dans le groupe A. En compagnie de l'Albanie et la Roumanie autant dire que le pays hôte a eu un tirage clément

L'épouvantail italien

L'Espagne sera attendue en France à plus d'un titre. La sélection de Vicente Del Bosque défendra outre-Pyrénées sa double couronne (2008 et 2012), mais aussi une forme de réputation, après son retentissant fiasco à la Coupe du monde 2014, qu'elle avait quittée dès le premier tour. Dans le groupe D, la Roja devra ferrailler avec la République tchèque, la Croatie et la Turquie.

L'Italie, vice-championne d'Europe en titre mais elle aussi éliminée dès le premier tour du Mondial, était l'épouvantail du chapeau 2, et c'est dans le groupe E qu'elle est tombée. Il y aura un alléchant Belgique-Italie le 13 juin à Lyon, entre la génération Hazard qui a porté les Diables Rouges à la première place du classement FIFA, et les Azzurri d'Antonio Conte guidés par leur capitaine vétéran Gianluigi Buffon.

Et si cette poule a des allures de «groupe de la mort», c'est parce qu'elle comprend également la Suède et l'Eire.

Lewandowski face à l'Allemagne

Le 16 juin au Stade de France se jouera l'affiche Allemagne-Pologne, une redite des qualifications: la Pologne y avait battu pour la première fois de son histoire sa voisine (2-0), pourtant fraîchement sacrée championne du monde, avant de s'incliner au match retour (3-1).

La Mannschaft avait finalement devancé d'un point son rival, emmené par le buteur Robert Lewandowski qui sera donc amené une fois de plus à affronter ses coéquipiers du Bayern Munich, les Neuer, Boateng et autres Müller. Ces deux équipes sont en tout cas clairement favorites du groupe C devant l'Ukraine et la novice Irlande du Nord.

Et Cristiano Ronaldo? Le capitaine du Portugal, qui reste sur une demi-finale à l'Euro 2012 perdue aux tirs au but puis une élimination précoce à la dernière Coupe du monde, aura l'Autriche de David Alaba comme principal adversaire, plus que l'Islande et la Hongrie, dans le groupe F.

L'Angleterre et la Russie se détachent dans le groupe B, devant la Slovaquie et le Pays de Galles. Dans les îles britanniques, on a sans doute déjà coché le 16 juin, date de la confrontation anglo-galloise à Lens, avec Wayne Rooney et Gareth Bale en têtes d'affiche.

CWC0B2GWoAAc_-H

avec AFP



Powered By WizardRSS.com | Full Text RSS Feed