jeudi 10 décembre 2015

Saida Algérie : Le patron de Citroën confiant malgré «un contexte compliqué»

Saida Algérie, distributeur des marques Citroën et DS en Algérie, a ouvert le bal hier de la 15e édition du Salon d’Oran de l’automobile (Autowest 15). L’occasion pour le patron de Citroën, Patrick Coutelier, de parler de ses projets et de l’avenir de sa marque en Algérie.

Un futur pour lequel le premier responsable de la marque aux chevrons s’est montré plutôt confiant. «C’est vrai que, malheureusement, il y a des hauts et des bas, mais nous sommes obligés de tracer notre avenir sur le marché. Nous sommes confiants sur notre marque et sur les projets à l’avenir», a-t-il indiqué. Ceci, sans omettre de reconnaître que «le contexte est compliqué». Toutefois, Patrick Coutelier dit se sentir «confiant et serein» « L’avantage est que nous avons des ambitions et que nous n’allons pas baisser la garde», a-t-il ajouté.

Saida Algérie profite de la tenue de la manifestation d’Oran pour détailler les modèles avec lesquels il compte booster les ventes en ces temps de crise et améliorer ses parts de marché. Et à ce propos, le premier responsable de Citroën affiche ses ambitions en mettant en avant le C4 Cactus (qui illustre bien les valeurs de la marque), et la C-Elysée.

Mais pas seulement puisque Saida Algérie compte également sur ses nouveaux-venus dans la gamme : la nouvelle C4 et  le nouveau Berlingo utilitaire et le nouveau Berlingo Multispace. «Les principaux produits mis en avant sur notre stand illustrent parfaitement les valeurs de notre marque », soutient le même responsable, qui précise que «la nouvelle C4, la 1.  HDi, 115 cv, est disponible et livrable». Celle-ci, révèle Patrick Coutelier, coûtera 1790 000 DA TTC.

S’exprimant par ailleurs sur le dernier cahier des charges, Patrick Coutelier a affirmé que Saida Algérie est déjà «en partie conforme», à la réglementation. «Nous travaillons déjà sur un certains nombre de projets pour répondre sur la partie de l’activité industrielle qui sera obligatoire à partir de 2017», a-t-il indiqué. Saida Algérie s’emploie par ailleurs à rentrer prochainement dans un projet dont les contours n’ont pas été révélés par Patrick Coutelier. «C’est un peu confidentiel, mais nous avons avec certains partenaires en Algérie un projet.

Quand on aura plus de détails là-dessus, on vous le dira», s’est il contenté de dire. «Nous ne sommes pas des industriels, mais il y a des industriels en Algérie qui sont utiles dans le tissu industriel», a-t-il ajouté. Saida Algérie propose enfin à ses clients de l’oranie, qui représentent 35% du marché de ses ventes des «offres exceptionnelles» sur l’ensemble de sa gamme avec des remises allant de 50 000 DA à 250 000 DA.

Cette offre qui s’applique sur les véhicules disponibles telles que la nouvelle gamme C4, la C4 Picasso, la C4 cactus et la C3, est valable à travers tous le réseau de Citroën. Le patron de Citroën a également promis des «bonus surprises» pour les clients de la marque et une possibilité d’immatriculation en 2015 et 2016 pour ses modèles disponibles.