samedi 9 janvier 2016

Présidence de la CAF : Raouraoua ne sera pas candidat en 2017

Le président de la Fédération algérienne de football (FAF), Mohamed Raouraoua, a indiqué samedi à Alger, qu'il n'allait pas se porter candidat pour les prochaines élections de la Confédération africaine (CAF) que préside le Camerounais Issa Hayatou depuis 1988.

Raouraoua, qui s'exprimait en conférence de presse animée au stade du 5-juillet (Alger), ne s'est pas trop étalé sur le sujet ni sur les préférences de FAF au sujet des prochaines élections de la Fédération internationale (Fifa) pour lesquelles cinq candidats sont en course.

Interrogé sur ses relations avec Hayatou qui auraient, selon la presse, pris un sérieux coup à la suite de l'échec de la candidature algérienne pour l'organisation de la Coupe d’Afrique des nations de 2017, Raouraoua a nié en bloc tout ce qui a été dit à ce propos.

"J'entretiens toujours de bonnes relations avec le président de la CAF. Rien n'a changé à ce titre, et personnellement, je ne prête pas attention à ce qui se dit autour de mes rapports avec Hayatou", a répliqué le premier responsable du sport roi en Algérie.

En revanche, Raouraoua n'a pas voulu se prononcer sur l'éventualité de déposer sa candidature pour sa propre succession à la tête de la FAF en vue du prochain mandat qui débutera en 2017.

"On n'en est pas encore là. D'ici les prochaines élections, on verra bien. Que Dieu nous donne la force pour continuer à servir le football algérien", s'est-il contenté de dire.

Vers le forfait de Brahimi et Mahrez pour les JO

Interrogé sur la probable participation de Riyad Mahrez et Yacine Brahimi, le patron de la FAF a fait savoir que la sélection nationale olympique devrait se passer des services des deux joueurs.

"Brahimi et Mahrez risquent de manquer les prochains Jeux Olympiques, car il ce pourrait bien qu'ils changent de club au cours de l'intersaison, et dans ce cas, il sera très difficile de les priver de la préparation d'avant saison avec leurs éventuelles nouvelles formations pour ne pas leur porter préjudice sur le plan personnel", a estimé Raouraoua.

Outre l'éventualité de changer de club, le président de la FAF a rappelé aussi que les lois de la Fédération internationale de football (Fifa) n'autorisent pas les Fédérations à prendre les joueurs de leurs clubs pour disputer deux compétitions dans la même saison, sachant que l'Algérie a de très fortes chances de participer également à la CAN 2017 au Gabon.

Algérie - Palestine le 17 février en amical

Toujours au sujet de l’EN olympique, Raouraoua a annoncé que les camarades du portier Salhi débuteront leur préparation pour les JO avec un match amical face à la Palestine programmé pour le 17 février prochain.

Les Olympiques algériens devraient également participer à un tournoi international au Qatar en mars prochain, si la sélection qatarie décrochait sa qualification pour le rendez-vous olympien à l'issue du tournoi qualificatif d'Asie qui se déroulera prochainement à Doha, a encore informé Raouraoua au cours d'une conférence de presse animée au stade du 5-juillet (Alger).

Dans le cas de l'annulation du tournoi en question, les protégés de Shurmann pourraient affronter l'équipe olympique du Portugal à Lisbonne, selon toujours le président de la FAF, qui a assuré que les coéquipiers de Zindeddine Ferhat, effectueront des stages mensuels à partir de ce mois de janvier.