samedi 9 janvier 2016

Une année clôturée sur les chapeaux de roues

S’il y a bien une année où le marché de l’automobile a beaucoup souffert, c’est bien en 2015. Mais, malgré les embûches qu’a connues le marché l’année écoulée à cause notamment du blocage des importations, la mise en place des cahiers des charges, l’augmentation de la TVN et l’instauration du paiement par chèque, Hyundai Motor Algérie (HMA) a réalisé des résultats plus que satisfaisants.

La marque coréenne, filiale du groupe Cevital, a réussi à maintenir sa 3e place au classement des groupes automobiles en Algérie pour l’année 2015 et s’est classée à la quatrième place en termes de ventes. Tels sont les résultats qui nous ont été communiqués mercredi dernier lors d’une conférence de presse co-animée par Omar Rebrab, directeur général du pôle Automotive Cevital, et le directeur commercial véhicules légers, Aguedil Alem, sur le bilan et les perspectives pour 2016 du concessionnaire.  

Ainsi, selon Aguedil Alem, «malgré le gel de l’importation et une rupture de stocks sur certains modèles», HyundaiMotor Algérie termine 2015 avec pas de moins 34 007 véhicules vendus (dont 31 306 pour le léger, 2029 camions et 672 engins de TP), soit pour une part de marché totale de 12%. Ce qui fera dire au même responsable que «l’année 2015 n’était pas que des bas pour nous». Et comme pour M. Aguedil, «2016 c’est une année du renouveau pour HMA», celui-ci vise un objectif de 17% de parts de marché pour l’année 2016.
C’est pourquoi l’année 2016 verra le renouvellement complet de toute la gamme des véhicules Hyundai en Algérie. Selon Aguedil Alem, HMA recevra durant l’année 2016 plusieurs nouveaux modèles. Le bal des nouveautés sera ouvert par l’arrivée du nouveau Tucson (lancement retardé suite au gel de l’activité en 2015). Il sera suivi du nouveau Santa Fe, la nouvelle I10, la nouvelle Accent baptisée Xcent, la nouvelle I20, la nouvelle Elantra et le dernier-né de la marque, le petit SUV CRETA.

Il faut dire par ailleurs que les modèles premium ont connu, selon HMA, «des progressions, certaines spectaculaires à travers les SUV et les berlines de luxe, dont la I40 qui s’est hissée cette année dans le Top 5 de son segment». L’objectif principal est, selon M. Aguedil, de redorer l’image de la marque premium de Hyundai.

«C’est là un excellent challenge pour HMA ; pour nous, c’est un défi à relever», estime-t-il. HMA compte par ailleurs renforcer sa présence à travers le pays, en développant son réseau distribution de ses différents modèles. C’est ainsi qu’il prévoit l’ouverture de nouvelles succursales dans les villes de Biskra, Mostaganem, Blida, à Ben Aknoun, Réghaïa, Boumerdès, Constantine et Hassi Messaoud. Quatre nouvelles succursales verront également le jour dans la capitale du pays (Ben Aknoun, El Biar, Chéraga sur l’autoroute des Grands Vents et à Reghaia). Pour la partie après-vente, HMA inaugurera prochainement un magasin de stockage d’une superficie de 6000 m2 situé au niveau de la wilaya de Blida. HMA compte également se lancer durant la même année dans la commercialisation de véhicules d’occasion.