mardi 26 avril 2016

Ligue de football professionnel : huis clos pour 3 clubs de Ligue 2

Trois clubs de la Ligue 2 algérienne de football: l'US Chaouia, la JSM Skikda et l'O Médéa, ont été sanctionnés de huis clos par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP), à l'issue de la 28e journée du championnat disputée le week-end dernier.

C'est la JSMS qui a été le plus pénalisée, en écopant de deux matchs fermes à huis clos et deux autres avec sursis, "sans préjudice des indemnités financières qui seront demandées par le gestionnaire du stade (pour dégradation des sièges)".

Des supporters skikdis ont saccagé et mis le feu dans des sièges du stade du 20-août de Skikda lors du nul à domicile face au MC Saida (2-2), vendredi passé.

Pour leur part, l'USC et l'OM ont écopé chacun d'un match à huis clos, indique le communiqué de la LFP.

L'USC, à qui l'on reproche le "mauvais comportement des supporteurs (Récidive)", payera également une amende de 100.000 DA, alors que l'amende infligée à l'OM est de l'ordre de 200.000 DA "pour utilisation et jets de divers projectiles".

Par ailleurs, la commission de discipline a convoqué pour le 2 mai prochain à 11h30 (dernier avis)  le joueur Amrous Hocine du club de la JSMS contrôlé positif. 

Pour le même jour, plusieurs dirigeants et joueurs de l’OM Arzew sont convoqués par la commission de discipline "pour  mauvais comportement envers officiels de match en fin de partie".

Pour sa part, le gardien de but de l'USM Bel Abbès, Mohamed Ghanem, a été suspendu "jusqu'à audition" le 2 mai 2016 à 10h30, tandis que le joueur Sofiane Mebarki (JSM Béjaia) est suspendu pour quatre matchs. APS

Let's block ads! (Why?)