mardi 10 mai 2016

LFP : 4 matchs à huis clos pour le CRB Ain Fakroun

Le CRB Ain Fakroun a écopé de quatre matchs à huis clos après les incidents ayant émaillé son match perdu à domicile face à l'AS Khroub, vendredi passé dans le cadre de la 30e et dernière journée du championnat de Ligue deux algérienne de football.

Selon la Ligue de football professionnel (LFP) qui a rendu public cette sanction mardi sur son site officiel, la décision a été prise par la commission de discipline suite à un "envahissement de terrain récidive avec faits aggravants (deux arrêts de la partie), et jets de divers projectiles".

Outre cette sanction, la direction du CRBAF devra s'acquitter d'une amende de 200.000 DA, précise la même source.

Pour sa part, l'USM Bel Abbes est elle aussi dans l'obligation de payer une amende de 100.000 DA en raison de "l'exposition d'une banderole portant des slogans antisportifs" lors du match à domicile contre le CA Batna (1-1), vendredi dernier pour le compte de la même journée.

Le président de l'USC convoqué par la LFP

Le président de l'US Chaouia, Abdelmadjid Yahi, dont l'équipe vient de descendre en division amateur, est convoqué pour audition par la commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) en Algérie lors de sa prochaine session lundi 16 mai en cours.

Yahi devra s'expliquer sur ses récentes déclarations de presse par lesquelles il avait accusé ouvertement les deux clubs CRB Ain Fakroun et l'AS Khroub d'arranger le résultat de leur match disputé sur le terrain du premier (0-1) vendredi passé dans le cadre de la 30e et dernière journée du championnat de Ligue deux.

L'USC, tenue en échec à domicile par la JSM Béjaia (1-1), allait être sauvée de la relégation n'était la victoire des Khroubis à Ain Fakroun grâce à un but inscrit à la dernière minute du temps additionnel. La partie ayant connu un arrêt de jeu de plus de vingt minutes après l'envahissement du terrain par des supporters.

Let's block ads! (Why?)