vendredi 29 juillet 2016

Mercato d'été - bilan de la Ligue 1 de football

La période du mercato d'été de la Ligue 1 Mobilis de football, clôturée dans la nuit de jeudi à vendredi à minuit avec plus de 160 transferts effectués, a permis à des clubs de réaliser une véritable purge, alors que d'autres ont opté pour la stabilité, à 21 jours du coup d'envoi de la compétition.

En dépit des difficultés financières énormes auxquelles sont confrontées les formations de l'élite, certaines se sont montrées très actives sur le marché des transferts, déboursant des sommes faramineuses.

Le nombre des transactions effectuées dans ce sens a confirmé l'instabilité qui marque les clubs algériens depuis plusieurs saisons, selon les observateurs.

La palme d'or revient au RC Relizane, au CS Constantine et au nouveau promu le CA Batna, dont les effectifs ont connu un véritable remue-ménage avec 16 engagés pour le RCR et 13 pour les deux formations de l'Est.

Toutefois, le RC Relizane pourrait voir son opération de recrutement rejetée en bloc suite à la décision prise par la Commission de discipline de la Ligue de football professionnel (LFP) de lui interdire le recrutement pour "non-paiement de salaires de joueurs". La formation de l'Ouest, qui s'est vu infliger aussi une défalcation de trois points, a le droit de faire appel de cette décision.

L'USM El-Harrach, qui a engagé 12 joueurs, est également interdite de recrutement mais la commission de discipline de la LFP a accordé au club un délai de 20 jours pour assainir sa situation financière sous peine d'une défalcation de trois points.

Le NA Hussein Dey, le MC Oran et le DRB Tadjenanet suivent de près avec 12 joueurs recrutés pour chacune de ces formations.

L'ES Sétif, considérée comme l'un des plus gros budgets de la Ligue 1, est restée fidèle à ses traditions durant chaque été avec pas moins de 9 joueurs recrutés.

Disqualifié de l'actuelle Ligue des champions d'Afrique, l'Aigle Noir n'a pas motivé ses dirigeants à opter pour la stabilité en engageant ces joueurs et en libérant 11 dont le capitaine Mourad Delhoum, parti au MCO.         

Un été très calme au CRB 

La JS Kabylie et le MC Alger ont décidé à leur tour de faire le grand ménage en recrutant 10 nouveaux joueurs chacun, comme ce fut le cas d'ailleurs à la veille du précédent exercice.

La JS Saoura, vice-championne d'Algérie, a engagé 7 joueurs pour en libérer trois seulement, avec en ligne de mire une participation historique à la prochaine édition de la Ligue des champions.

Le CR Belouizdad reste sans doute le club le plus stable de la Ligue 1 au cours de ces dernières saisons. Pour ce mercato estival, sa direction a recruté cinq éléments seulement.

Le Chabab qui a terminé la saison 2015-2016 au pied du podium, a opté pour la stabilité en gardant notamment l'ossature de son effectif. Le club de Laâquiba a frappé un bon coup lors des dernières heures du marché des transferts en s'offrant le gardien international olympique Abdelkader Salhi en provenance de l'ASO Chlef pour deux saisons.

Les deux autres promus, l'USM Bel-Abbès et l'Olympique Médéa, n'ont pas été très actifs sur le marché comparativement au CAB en engageant respectivement 8 et 7 éléments.

Côté départs, c'est le CSC qui a fait forte impression en se passant des services de pas moins de 14 éléments, tout comme l'USM Alger. Suivent  le MCO et le NAHD avec 13 et 12 joueurs libérés respectivement. 

Let's block ads! (Why?)