samedi 6 août 2016

JO 2016 : Argentine – Algérie, victoire impérative des Verts

La sélection olympique algérienne de football jouera gros contre l’Argentine dimanche à 22h (heure algérienne) au stade Joao-Havelange (groupe D), une victoire étant indispensable pour conserver ses chances de qualification au second tour du tournoi des Jeux Olympiques Rio 2016.

Surpris par le Honduras (3-2) lors de leur première sortie jeudi dernier, les hommes de Pierre-André Schürmann sont désormais dos au mur et dans l’obligation de se racheter car un nouvel échec serait synonyme d’élimination précoce.

La pression sera donc grande sur les épaules des partenaires de Bendebka qui joueront la peur au ventre, eux qui ambitionnent de passer le premier tour de la compétition après 36 ans d’absence olympique.

Le coach suisse a profité des deux derniers jours pour remobiliser sa troupe, très abattue après sa première sortie ratée et surtout déçue de sa première mi-temps calamiteuse contre le Honduras.

"C’est frustrant de perdre de cette façon, les joueurs sont déçus, on va profiter des deux prochains jours pour remonter le moral de la troupe pour mieux aborder la rencontre contre l’Argentine qui s’annonce décisive et difficile pour les deux équipes", a déclaré Schürmann.

Contre l’Albiceleste, le technicien suisse devrait apporter quelques changements à son onze de départ par rapport à la première sortie. Le gardien Farid Chaâl, auteur de deux bourdes monumentales contre le Honduras, n’est pas sûr d’être aligné contre les Argentins. ll pourrait être remplacé par le gardien réserviste du MC El Eulma Methazem Oussama qui a rejoint la troupe vendredi pour remplacer le gardien titulaire Salhi, forfait pour le reste du tournoi en raison d’une blessure contractée lors de la séance d’entraînement de mercredi dernier.

Le capitaine Riyad Keniche, sorti sur une civière après à peine une demi-heure de jeu, est incertain. Le défenseur de l’USM Alger Ayoub Abdellaoui, auteur d’une bonne entrée contre le Honduras, pourrait prendre sa place, tout comme Meziane qui a donné un plus à l’équipe lors de son incorporation en seconde période. 

Croire jusqu'au bout

Les Algériens sont condamnés à sortir le grand jeu pour espérer bousculer les Argentins qui restent eux aussi sur une défaite face au Portugal (2-0).

Pour Schürmann, rien n’est encore perdu et les deux prochains matchs contre l’Argentine et le Portugal seront décisifs pour la suite de la compétition: "Il faut rester sereins et continuer à préparer sérieusement nos deux prochaines rencontres. En football tout est possible, il faut toujours croire jusqu’au coup de sifflet final de l’arbitre".

Le buteur Bounedjah, très déçu par la première sortie de l’équipe, est persuadé que le groupe va donner le maximum contre l’Argentine pour ne pas avoir de regrets à la fin. 

"Certes, on s’est compliqués la tâche, mais nous allons jouer à fond pour essayer de gagner contre l’Argentine. Ce sera difficile mais notre seconde mi-temps contre le Honduras nous permet de croire à nos chances, il faut jouer pour gagner", a-t-il dit.

De son côté, l’Argentine, une habituée des podiums olympiques en football, est en mauvaise posture après sa défaite contre le Portugal.

Les Argentins ont repris l’entraînement vendredi au niveau du stade du village olympique. Les joueurs qui étaient présents au match contre le Portugal se sont contentés d’une séance de décrassage, tandis que le reste de l'équipe a travaillé avec le ballon.

L’entraîneur argentin Julio Olarticoechea, très critiqué après la première sortie ratée de son équipe, reste confiant : "Nous avons manqué d’efficacité, nous allons corriger nos erreurs et tenter de nous racheter lors du second match contre l’Algérie".

Le capitaine de l’équipe argentine, Victor Cuesta fait aussi confiance à son équipe pour se rattraper après l’échec contre le Portugal.

L’autre rencontre du groupe D mettra aux prises le Portugal au Honduras, les deux vainqueurs de la première journée qui se disputeront la première place de la poule.

APS

Let's block ads! (Why?)