jeudi 27 octobre 2016

EN : Georges Leekens arrive "plus motivé que jamais"

L'entraîneur belge Georges Leekens, attendu jeudi à Alger pour conclure avec la Fédération algérienne de football (FAF) en vue de prendre les commandes de la sélection nationale, s'est dit "plus motivé que jamais", en réaction à son limogeage la veille par le Sporting Lokeren (Div. 1, Belgique), se réjouissant d'entamer une nouvelle expérience à l'étranger où il est "mieux apprécié".

"Le feu brûle toujours en moi. Ce métier me motive plus que jamais. J’ai l’expérience, la passion. Je suis redevenu libre de choisir ma nouvelle affectation. Je vais repartir à l’étranger, qui connaît ma méthode de travail, moi le perfectionniste", a déclaré Leekens, cité par le journal belge la ''Dernière heure''.

"En Belgique, évoquer le nom de Leekens équivaut à agiter un drapeau rouge devant un taureau. Dans mon pays, je ne peux plus forcer - en Flandre particulièrement - ce respect que j’ai acquis, notamment, en Algérie, en Tunisie et même en Turquie. Là, je suis apprécié, même par la presse, en dépit des critiques dont elle a pu m’abreuver", a-t-il ajouté.

Lokeren a mis fin aux fonctions de Leekens après trois défaites de rang, dont la dernière mardi à domicile face à Osrende (2-1). Il laisse à la peu reluisante 12e place son désormais ex-équipe. 

Le technicien de 67 ans a déjà fait un premier passage à la tête de la sélection algérienne en 2003, lorsqu'il a réussi à la qualifier à la Coupe d'Afrique de l'année suivante en Tunisie, mais il n'y est resté que six mois. C'est Rabah Saâdane qui avait pris le relais en dirigeant les Verts lors du tournoi final.

Leekens estime en outre qu'il partait de Lokeren avec la conscience tranquille, lui qui a dû repousser des offres venues d'ailleurs pour aider ce club.

"Pendant mon bail à Lokeren, j’ai eu une offre du Cameroun - avant que ce pays n'opte pour Hugo Broos -, de Roumanie et du Qatar. J’ai repoussé toutes ces propositions parce que j’étais sous contrat avec le Sporting waeslandien...", a-t-il souligné.

APS

Let's block ads! (Why?)