lundi 19 décembre 2016

CAN-2017 : les attaquants respirent la forme, Leekens a l'embarras du choix

Nombreux sont les attaquants de la sélection algérienne de football qui se sont illustrés avec leurs clubs respectifs ce week-end avant trois semaines de la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017), rendant compliquée la tâche de l'entraîneur national, Georges Leekens, dans le choix des huit éléments offensifs devant faire partie de sa liste finale des 23 joueurs lors du rendez-vous gabonais (14 janvier - 5 février).

 La palme d'or revient incontestablement à Yacine Brahimi auteur d'un retour en force après plusieurs mois de galère. Le stratège du FC Porto poursuit sa résurrection enclenchée au bon moment en se distinguant lors du précédent match de son équipe en championnat face à Maritimo avec à la clé un but et une passe décisive.

 Très peu utilisé depuis le début de cet exercice, Brahimi en est à son quatrième but, toutes compétitions confondues, et le troisième en trois rencontres de rang.

 Désormais, plus aucun doute subsiste à propos de sa présence dans la liste des 23 après avoir soigné sensiblement son volume de jeu, seul handicap auquel il faisait face pour garder sa place dans l'échiquier des Verts.

 Hilal Soudani, absent pour blessure de la précédente rencontre de la sélection nationale au Nigeria (défaite 3-1), a lui aussi fait parler de lui ce week-end en signant un nouveau but dans le championnat croate, son 10e cette saison qui l'a propulsé en tête du classement des buteurs de cette épreuve.

 Les trois joueurs évoluant en Belgique retenus sur la liste élargie du sélectionneur national en vue de la CAN, en l'occurrence Ishak Belfodil, Idriss Saadi et Sofiane Hanni, ont tous les trois marqué des points à l'occasion de la 19e journée.

 Belfodil (Standard Liège) a inscrit son 6e but en championnat et 9e toutes compétitions confondues, confirmant son retour au premier plan après une saison ratée aux Emirats arabes unis lui ayant valu d'être écarté des rangs des Verts.

 Hanni, quant à lui, a mis fin à trois semaines de disette en signant un doublé au profit d'Anderlecht, portant à six son total de buts en championnat.

 Mais le meilleur buteur algérien en Belgique reste toujours Saadi, l'attaquant de Courtrai, qui, malgré la cuisante défaite de son équipe sur le terrain du Club Bruges (5-1), a de nouveau frappé en signant l'unique réalisation des siens, soit son 11e but dans l'épreuve. Il pointe d'ailleurs à la deuxième place au classement des buteurs.

 Feghouli, le grand perdant

 En France, Rachid Ghezzal n'a pas laissé passer l'affiche de la 18e journée de Ligue 1 entre Monaco et Lyon pour marquer des points. Buteur et passeur décisif, il a contribué grandement à la victoire des Lyonnais (3-1),

non sans recevoir les éloges de son président Jean-Michel Aulas à l'issue de la partie.

 Côté désillusion, les deux attaquants vedettes de Leicester City, Islam Slimani et Riyad Mahrez, sont restés muets lors du nul ramené de Stoke City.

Ils n'ont d'ailleurs même pas terminé la partie qui a vu leur équipe décrocher le nul dans les derniers instants (2-2).

 Le grand perdant dans cette bataille à distance que se livrent les attaquants algériens d'Europe pour être du voyage gabonais, reste sans doute Sofiane Feghouli.

Le vice-capitaine des Verts a de quoi nourrir des inquiétudes au sujet de sa participation à la CAN après avoir suivi du banc de touche l'intégralité du match gagné par son équipe West Ham face à Hull City (1-0).

 L'ex-joueur de Valence (Liga espagnole) a fait pour l'occasion son retour dans la liste des 18, de laquelle il était écarté lors des deux rencontres d'avant, lui qui comptabilise seulement une (1) minute comme temps de jeu en Premier League depuis le précédent match des Verts au Nigeria. APS 

Let's block ads! (Why?)