mercredi 25 janvier 2017

CAN 2017: la participation algérienne examinée lors de la prochaine réunion du BF

Le dossier de la participation de la sélection nationale de football à la Coupe d'Afrique des nations (CAN-2017), de laquelle sont sortis les Verts au premier tour, sera examiné par le bureau exécutif de la Fédération algérienne de football (FAF) lors de sa prochaine réunion, indique mercredi le président de l'instance Mohamed Raouraoua sur le site de la FAF.

Le bilan de cette participation sera également soumis à la prochaine assemblée générale de la FAF, ajoute le premier responsable du sport roi en Algérie qui a précisé au passage, qu'en tant que président "élu, respectueux de ses responsabilités et devoirs, (il) continuera à assumer (ses) responsabilités jusqu’à la prochaine assemblée générale élective".

La sélection algérienne, donnée parmi les favoris pour le sacre continental, s'est fait éliminer dès le premier tour de la CAN-2017 au Gabon en terminant troisième du groupe B avec deux points, de deux nuls contre le Zimbabwe (2-2) et le Sénégal (2-2) et une défaite face à la Tunisie (2-1).

Un parcours ayant provoqué le départ de l'entraîneur national, le Belge Georges Leekens, qui a jeté l'éponge mardi, jour de retour des Verts de Franceville.

L'élimination précoce du ''Club Algérie'' de la fête footballistique continentale a suscité les critiques ainsi qu'une "campagne de presse haineuse", regrette Raouraoua, ajoutant que jusqu’alors, il s'est abstenu, lui et les membres de son bureau, de réagir à cette campagne "incompréhensible, démesurée et calomnieuse".

Le patron de la FAF a, en outre, démenti les propos qui lui ont été attribués par lesquels il aurait déclaré qu'il n’avait de compte à rendre à personne. "Cela est une affabulation et un grossier mensonge des auteurs de cette bêtise", a-t-il déploré, tout en s'engageant à rester et demeurer "respectueux des lois de (s)on pays, des statuts et des règlements de la FAF". 

Let's block ads! (Why?)