vendredi 20 janvier 2017

CAN-2017 : la presse algérienne critique sévèrement les Verts

La presse algérienne n'a pas été tendre ce vendredi avec la sélection nationale de football au lendemain de sa défaite face à la Tunisie (2-1), en match comptant pour la deuxième journée de la Coupe d'Afrique des nations (CAN) de 2017 qui se poursuit au Gabon.

Les Verts, qui ferment la marche de leur groupe B en compagnie du Zimbabwe avec un seul point, sont proches d'une élimination dès le premier tour. Le Sénégal a déjà validé le premier billet de la poule (6 pts), alors que la Tunisie (2e, 3 pts) est bien partie pour l'accompagner aux quarts avant une journée de la fin de la phase de groupe.

Le journal spécialisé El Heddaf a désigné l'entraineur national, le Belge George Leekens, comme étant le principal responsable de la déroute, en titrant : « Leekens mène les Verts vers le naufrage ».

EN : trois coachs en dix mois…
Pour sa part, Compétition s'est attardé sur les changements à répétition des entraineurs intervenus à la barre technique de l'équipe nationale qui a connu trois coachs en 10 mois, une donne ayant joué un mauvais tour aux Verts, selon le journal, non sans pointer un doigt accusateur sur le président de la Fédération algérienne de football. « Raouraoua joue et perd », a titré ce quotidien spécialisé.

Le quotidien Echourouk a qualifié de « catastrophe » la déconvenue des Verts, tandis qu'El Khabar a titré : « Après la déception, le choc », estimant que l'équipe nationale a perdu son « âme ».

Enfin, le journal El Watan parle tout simplement de « grosse déception ».

APS

Let's block ads! (Why?)