dimanche 22 janvier 2017

CAN 2017 : Sénégal – Algérie, les Verts dans l’attente d’un miracle

Mal embarquée dans cette Coupe d’Afrique des nations 2017, la sélection nationale de football tentera lundi de sauver les apparences, lors de la 3e et dernière journée du groupe B prévue lundi (20h00), face au Sénégal déjà qualifié pour les quarts de finale. Afin de prétendre à une miraculeuse qualification au 2e tour, l’Algérie doit absolument gagner et attendre une défaite de la Tunisie face au Zimbabwe.

Avec un petit point seulement glané en deux rencontres, la sélection nationale s’est auto-éliminée de la 31e édition de la CAN. Alors qu’elle était annoncée comme l’un des sérieux prétendants au sacre final, l’Algérie, de part ses piètres prestations face au Zimbabwe (2-2) et face à la Tunisie (0-2), s’est réduite, à croire au miracle, pour espérer rectifier le tir et éviter par la même occasion une élimination précoce du tournoi continental.

N’ayant plus leur destin entre leur main, les Verts doivent impérativement s’imposer face à une équipe sénégalaise intraitable depuis le début de la compétition, et attendre dans le même temps une défaite de la Tunisie face au Zimbabwe. 

"Nous devons mettre de côté la déception née de la défaite face à la Tunisie et nous concentrer sur ce match difficile face au Sénégal. Nous avons une petite chance de passer au 2e tour, nous devons la saisir. Nous allons tout faire pour gagner et nous qualifier même si ça ne dépend pas uniquement de nous", a déclaré l’entraineur national, Georges Leekens, dimanche, lors d’un point de presse tenu au stade de Franceville.

Présent également dans ce face à face avec la presse, le latéral gauche de l’Algérie, Djamel Mesbah, aborde dans le même sens que son coach et confirme la complexité de la situation actuelle de l’Algérie.  

"La défaite face à la Tunisie a été vite oubliée. Nous avons un match compliqué à disputer face au Sénégal qu’on doit gagner, tout en espérant une victoire du Zimbabwe face à la Tunisie. Nous avons une chance de passer, il ne faut pas baisser les bras, nous devons jouer notre va-tout jusqu’au bout", indique le joueur de Crotone (Italie).

La passe de trois pour le Sénégal

Côté sénégalais, l’heure n’est pas au relâchement. En dépit d’une belle qualification pour les quarts de finale, acquise après deux victoires, les Lions  de la Teranga veulent s’offrir l’Algérie et terminer ce premier tour en beauté.

"Les matchs face à l’Algérie ont toujours été très disputés de part et d’autre. C’est important de gagner ce dernier match du premier tour et atteindre les 9 points. Ce sera un beau challenge à réaliser et un défi à relever. L’équipe algérienne est une bête blessée dont il faudra se méfier, elle va certainement chercher à réagir", a indiqué l’entraineur du Sénégal, Aliou Cissé, dimanche, en conférence de presse.

"Même si nous sommes déjà qualifiés, on ne doit rien lâcher. Ce n’est pas le moment de se relâcher. Les joueurs sont prêts et toujours assoiffés de victoire", a-t-il ajouté.

Trois absences et des changements en vue

Face au Sénégal, Georges Leekens devra trouver la solution à un nouveau casse-tête en raison des nombreuses défections. Outre le forfait de Soudani et M’boulhi, déjà absent face à la Tunisie, le technicien belge devra également se passer des services du défenseur central Ramy Bensebaïni.   

Considéré comme l’une des rares satisfactions côté algérien, le joueur du Stade de Rennes (France), victime d’une contusion au genou, sera le grand absent de cette partie. Il devrait selon toute vraisemblance céder sa place à Belkraoui, ou Cadamouro, qui composera l’axe de la défense central avec Aïssa Mandi. 

Pour sa part, Yacine Brahimi devrait tenir sa place face au Sénégal. Touché au tendon d’Achille, le milieu de terrain du FC Porto (Protugal) s’est entrainé normalement ce dimanche.

A l’issue de ce dernier entrainement, effectué au stade de Moanda, d’autres changements sont également attendus dans le onze de départ de l’Algérie. Hauteur d’une énorme bourde face à la Tunisie, sans oublier son faible rendement, Fawzi Ghoulam devrait débuter le match sur le banc et remplacé par Mesbah.

En ce qui concerne Sofiane Hanni, buteur face à la Tunisie, ce dernier pourrait bien débuter le match en tant que titulaire à la place de Ghezzal.

Joshua Bondo au sifflet

Concernant l’arbitre de cette rencontre, la CAF a désigné le Botswanais Joshua Bondo pour diriger le match. Le référé de 38 ans sera assisté dans sa tache par l’Angolais Jerson Emiliano Dos Santos et le Mozambicain  Arsénio Chadreque Marengula.

Pour rappel, les deux rencontres de la 3e et dernière journée du premier tour se jouent à la même heure (20h00). Le match Sénégal – Algérie se jouera à Franceville, alors que l’autre rencontre, Zimbabwe – Tunisie, a été délocalisée à Libreville.

Situation du groupe B :

# ÉQUIPE J G N P BP BC +/- PTS
1 Sénégal 2 2 0 0 4 0 2+ 6
2 Tunisie 2 1 0 1 2 3 -1 3
3 Algérie  2 0 1 1 3 4 -1 1
4 Zimbabwe 2 0 1 1 2 4 -2 1

Let's block ads! (Why?)