samedi 14 janvier 2017

Mandi : "Prêt à assumer mon nouveau rôle de capitaine"

Le défenseur, Aïssa Mandi, s'est dit samedi "prêt" à assumer son nouveau rôle de capitaine de la sélection nationale, à la veille de l’entrée en lice des Verts en Coupe d’Afrique des nations CAN-2017 au Gabon (14 janvier-5 février) face au Zimbabwe au stade de Franceville (17h00).

"Je vais porter le brassard de capitaine demain, mais c’est tout le monde qui doit prendre ses responsabilités. Je me sens prêt à assumer mon nouveau rôle, j’ai déjà assuré cette tâche en club (Stade de Reims, ndlr). J’aime bien la responsabilité, ça me donne plus de confiance. Il y a des joueurs d’expérience comme M’bolhi et Brahimi qui sont capables d’assumer cette mission aussi", a indiqué le joueur du Betis Séville (Liga espagnole) lors d’un point de presse tenu à Franceville.

Outre le Zimbabwe, l’Algérie affrontera également dans le groupe B la Tunisie (19 janvier) et le Sénégal (23 janvier).

"Le Zimbabwe est une très bonne équipe que nous avons pu visionner. Ce premier match est très important, nous sommes contraints de réussir nos débuts dans la compétition. Je pense que nous allons assister à un beau match", a-t-il ajouté.

Pour Mandi (25 ans), le groupe est "arrivé à maturité" et a cumulé une "expérience" qui va lui permettre d’aller loin dans le tournoi.

"Nous avons travaillé dans la bonne humeur, nous étions sérieux et appliqués. Il y a eu un changement de sélectionneur certes, mais le principe est qu’on travaille bien. Nous sommes un groupe qui est arrivé à maturité, nous sommes ensemble depuis trois ans déjà, du coup ça crée des liens, c’est l’une des raisons qui nous laissent confiants pour ce tournoi", a-t-il expliqué.

Interrogé sur la précédente CAN-2015 en Guinée-équatoriale où l’Algérie avait atteint les quarts de finale avant de chuter face au futur champion d'Afrique de Côte d’Ivoire (3-1), Mandi parle d'une expérience "très enrichissante".

"Collectivement, nous avons appris beaucoup, pour certains joueurs c’est la 2e ou 3e CAN. Niveau expérience, c’est très enrichissant. Je sais que tout le monde attend beaucoup de nous, à nous de montrer notre valeur sur le terrain à commencer par le match face au Zimbabwe".

Invité à commenter le trophée reçu par son coéquipier Riyad Mahrez, sacré meilleur joueur africain 2016, Mandi n’a pas caché "la fierté de toute l'équipe".

"C’est une fierté de pouvoir s’entraîner et de jouer avec Mahrez, c’est avec ce genre de joueurs que l’équipe se hisser en haut, c’est positif pour l’Algérie. Il y a d’autres joueurs à l’image de Brahimi et de Slimani qui font progresser aussi le groupe", a-t-il conclu.

APS

Let's block ads! (Why?)