dimanche 19 mars 2017

Compétitions africaines inter-clubs de football : carton plein pour les représentants algériens

Les trois représentants algériens engagés dans les deux compétitions africaines inter-clubs, l'USM Alger, le MC Alger et la JS Kabylie, se sont brillamment qualifiés pour le prochain tour de leurs épreuves respectives, réalisant un tir groupé réussi au niveau  continental.

Engagée en Ligue des champions, l'USM Alger s'est fait peur à Ouagadougou face au RC Kadiogo. Vainqueurs à l'aller (2-0), les Algérois se sont inclinés samedi (1-0) au terme d'un match marqué par des incidents regrettables suite à l'envahissement du terrain par les supporters de l'équipe  adverse.

Les coéquipiers du gardien de but Mohamed Lamine Zemmamouche se sont fait agresser par des fans déchaînés, déçus par l'élimination de leur équipe qui est désormais menacée par des sanctions  sévères de la part de la Confédération africaine (CAF).

L'USMA, finaliste de l'édition 2015, réalise ainsi une belle opération puisqu'elle est qualifiée à la phase de poules de la C1, profitant du nouveau système de compétition instauré par la CAF avec désormais les 8es de finale sous forme de quatre groupes de quatre équipes chacun.

Le MC Alger, en Coupe de la Confédération, poursuit son chemin en écartant cette fois-ci la formation du FC Renaissance (RD Congo). Vainqueurs à l'aller (2-0), les joueurs de l'entraîneur Kamel Mouassa n'ont pas tremblé vendredi à Kinshasa, en dépit d'une défaite (2-1). Le but inscrit par le milieu défensif Kacem Mehdi en seconde période a valu son pesant d'or.

Aussi étrange que cela puisse paraître, les deux buts de la formation congolaise ont été marqués par les deux défenseurs Boudebouda et Bouhenna contre leur camp.

La JS Kabylie, mal en point en championnat avec une position de relégable, est en train de connaître des sensations en Coupe de la Confédération africaine en se qualifiant aux 16es de finale (bis) aux dépens de l'Etoile du Congo.

Après un match aller soldé par un score de parité (0-0) à Brazzaville, les Kabyles ont dû attendre la 89e minute samedi au stade du 1er novembre de Tizi-Ouzou pour se libérer grâce à un coup franc direct en pleine lucarne de l'attaquant Boulaouidat.

Une qualification qui devrait permettre à la JSK de continuer sa mission "sauvetage" en Ligue 1 en toute sérénité, même si la Coupe d'Algérie constitue un autre challenge pour le club.

La JS Saoura, l'autre représentant algérien, s'était fait éliminer dès le tour préliminaire de la  Ligue des champions face aux Nigérians d'Enugu Rangers (aller 1-1, retour 0-0).

C'est la troisième fois de l'histoire que deux clubs algériens se trouvent à ce stade de la  compétition en Coupe de la Confédération. En 2011, il y avait l'ES Sétif et la JS Kabylie et en  2013, c'était également l'ESS en compagnie de la JSM Béjaïa. APS

Let's block ads! (Why?)