jeudi 23 mars 2017

Ligue 1 : 106e ''clasico'' entre le MCA et la JSK, petit avantage pour les ''Canaris''

Le MC Alger et la JS Kabylie, toujours en course en Coupe de la Confédération africaine, s'affrontent samedi (16h00) au stade du 5-juillet pour la 106e fois dans ce qui est appelé communément le ''clasico'' du football algérien, dans le cadre de la mise à jour du championnat de Ligue 1, avant une semaine d'un autre duel entre les deux équipes en quarts de finale de la Coupe nationale.

Les statistiques sont relativement en faveur des ''Lions du Djurdjura'', vainqueurs à 32 reprises, contre 31 pour le ''Doyen''. Les deux équipes se sont neutralisées en 42 matchs, dont le dernier en date lors de la manche aller à Tizi-Ouzou (0-0). 

Ironie du sort, au cours de cette rencontre, coïncidant avec la première journée du championnat de l'exercice 2016-2017, les Jaune et Vert étaient dirigés par l'entraîneur Kamel Mouassa, qui sera assis samedi sur le banc du MCA.

Au total, 252 buts ont été marqués lors des 105 précédents matchs entre les deux formations, dont 128 pour la JSK et 124 pour le MCA.

Le 106e ''clasico'' sera abordé par les deux antagonistes avec des objectifs diamétralement opposés. Le MCA, champion d'hiver, aspire à entamer sa ''remontada" après avoir accusé le coup dans la course au titre au profit de l'ES Sétif qui le devance désormais de 12 points. Mais le fait que les Mouloudéens comptent quatre matchs en moins les motive à y croire encore.

Seulement, les Vert et Rouge sont dans l'obligation de ne plus vendanger de points, notamment au stade du 5-juillet, où ils n'ont gagné aucun match depuis le début de la phase retour. Un autre faux pas sur la belle pelouse du temple olympique samedi signifierait tout simplement leur mise à l'écart  de la course au titre.

Même objectif pour les ''Canaris'' qui vivent leur plus difficile saison depuis qu'ils ont accédé en 1re division, soit depuis 1969. Etant le seul club à s'être maintenu parmi l'élite depuis, la JSK n'a jamais été aussi menacée de relégation comme c'est le cas cet exercice.

Avant-derniers au classement mais également avec quatre matchs en retard, les Kabyles parient énormément sur le ''clasico'' afin d'entamer leur opération de sauvetage. 

Let's block ads! (Why?)